CRITIQUE CD événement. Les Noces royales de Louis XIV – Le Poème Harmonique (1 cd Château de Versailles – nov 2021)

noces-royales-louis-XIV-mazarin-poeme-harmonique-cavalli-cd-chateau-versailles-spectacles-cd-critique-review-cd-classiquenewsCRITIQUE CD événement. Les Noces royales de Louis XIV – Le Poème Harmonique (1 cd Château de Versailles – nov 2021) – Le Poème Harmonique exprime l’immense espoir que fait naître la Paix entre les puissances catholiques de France et d’Espagne (Paix de Pyrénées, 7 nov 1659) et la solennité de l’événement dynastique qui en résulte (négocié par Mazarin), le mariage de Louis XIV et de Marie-Thérèse d’Autriche, célébré en grande pompe le 9 juin 1660 sous la voûte de l’église de Saint-Jean Baptiste à St-Jean de Luz. Souffle majestueux, exaltation vivace presque dansante, collective essentiellement dont le spectacle Motet Jubilate Deo de Lully demeure l’emblème le plus juste : superbe gerbe heureuse, partagée et dans sa déclamation ample et précise, d’une rondeur toujours élégantissime. Solistes enivrés et acteurs autant que chanteurs (formidable Anne Quintans en dessus ; guide d’une joie triomphale).

 

Eclectisme stylistique pour les Noces de Louis

L’heure n’est pas encore à l’élaboration de l’opéra français mais la Cour de France a déjà le sens du spectacle : ce Mariage est une théatralisation d’un pouvoir qui entend démontrer sa grandeur active ; sens de l’articulation, force du groupe et mise en place scrupuleuse des individualités vocales, Le Poème Harmonique déploie d’éloquents arguments, égaux à ceux de leurs compétiteurs, Les Epopées, autre ensemble invité à Versailles et qui tout autant révolutionne aujourd’hui l’interprétation des Motets de Lully dans un cycle désormais décisif (Collection des Grands Motets de Lully / Les Epopées / Stéphane Fuget / CLIC de CLASSIQUENEWS).
En 1660, tout relève encore de la haute sensualité italienne dont témoignent les superbes pièces ici choisies, celles des vénitiens Salomone Rossi (très solennelle et presque grave Sinfonia); surtout le Magnificat de Cavalli, compositeur incontournable alors (qui allait livrer bientôt pour Paris, son Ercole Amante) dont le Magnificat expose les somptueuses effluves célébratives (jamais jouées cependant pour les noces royales mais plutôt pour une fête liturgique à Venise). Sans connaître précisément le programme musical de la Messe nuptiale de juin 1660, les pièces ici abordées évoquent le style général du goût clairement ultramontain partagé par Louis de France et son mentor Mazarin. Tout y paraît et se complète, en résonance avec les très nombreuses festivités qui ont accompagné le cortège royal français, descendu de Paris au pays basque et vice versa : chansons de circonstance des Français André de Rosiers et Nicolas CLIC D'OR macaron 200Métru ; langueur vénitienne comme l’atteste le solo tragique ou lamento extrait du Xerse de Cavalli ; et même théâtre picaresque délirant espagnol signé Juan Hidalgo. Le décorum n’empêche pas la caractérisation voire la surenchère dramatique : ce mariage offre un aperçu des styles divers ayant cours en France quand se marie le roi de France : éclectisme et sens du faste, spectacle et éloquente ferveur. Magistral.

_____________________________

CRITIQUE CD événement. Les Noces royales de Louis XIV – Le Poème Harmonique / Vincent Dumestre, direction (1 cd Château de Versailles – enregistré à Versailles en nov 2021)  -  AGENDA : à l’affiche de la Chapelle royale de Versailles Dimanche 3 juillet 2022, 21h : 2 concerts en une soirée avec pyrotechnie finale : PLUS D’INFOS ici (directement sur le site de Château de Versailles Spectacles

TEASER VIDEO :

=============================

PROGRAMME : Noces Royales de Louis XIV

Aux portes du temple
Jean-Baptiste Lully (1632 – 1687) : Sonneries pour les trompettes du Roi

Entrée des délégations
Jean-Baptiste Lully : Entrée pour la Maison de France, Les Espagnols, Les Basques

Célébration de la paix
Jean Veillot (1600 – 1662) : Hymne O filii e filiae
Jean-Baptiste Lully : Motet pour la Paix Jubilate Deo, LWV 77

Le Mariage
Salomone Rossi (1570 – 1630) : Sinfonia grave
Francesco Cavalli (1602 – 1676) : Magnificat

Ballet des nations & Réjouissances
Francesco Cavalli : Xerse : “Lasciate mi morire”
André de Rosiers (actif 1634 – 1672) : Après une si longue guerre
Nicolas Métru (1600/1605 – 1663) : Ô France
Juan Hidalgo (1614 – 1685) : Celos aun del aire matan

 

=============================

AUTRES CD du Poème Harmonique, Vincent Dumestre, critiqués / distingués par CLASSIQUENEWS :

sebastian-duron-coronis-alpha788 poeme harmonique druet bunel opera critique review cd review critique classiquenews CLIC de classiquenewsCRITIQUE. CD événement. DURÓN : Coronis (Le Poème Harmonique, 2 cd Alpha – PARIS, avril 2021)– Formidable production pour sa vitalité rayonnante, ses contrastes opulents, ses situations truculentes qui mêlent grâce à la seule inspiration de Sebastian Durón (1660-1716), langueur extatique, rage guerrière, réalisme satirique. Le Poème Harmonique, chanteurs et instrumentistes relèvent tous les défis de cette action mythologique certes, surtout carnavalesque et bouffone, aux airs de tendresse grave, en particulier au II (Jornada Segunda) où s’imposent dans la fresque délirante, la prière et la plainte bouleversante de Protée (si peu respecté malgré ses alertes et prédictions) et Triton (soupirant démuni, colérique, éconduit par la voluptueuse Coronis). Les solistes concernés ici, Cyril Auvity et Isabelle Druet composent de superbes tempéraments vocaux, doués de puissance et de justesse humaine, de profondeur comme de sincérité émotionnelle. A leurs côtés, rien à dire aux épatantes Ana Quintans dans le rôle-titre : sa plasticité diamantine incarne à la perfection la beauté langoureuse et active qui finalement décide du sort de la Thrace…

Le-Bourgeois-gentilhomme poeme harmonique lully 400 ans de moliere critique cd review clic de classiquenewsCRITIQUE, CD événement. Molière / Lully : musiques pour la comédie-ballet LE BOURGEOIS GENTILHOMME. Le Poème Harmonique (1 cd Château de Versailles Spectacles – avril 2021) – Intercalées dans la pièce de Molière, les musiques de scènes (ballets, divertissements, airs…) de Lully soulignent le génie facétieux du surintendant de la musique depuis 1661 ; sa verve n’a de limite que le génie de Molière ; chacun semble même rivaliser d’astuces expressives, de finesse parodique sur le thème d’un Bourgeois désireux d’être anobli… à l’heure où la Cour ne parle que des Turcs en audience près du Roi-Soleil. Les 2 Baptistes ont précédemment présenté (également à Chambord, devant la Roi) Monsieur de Pourceaugnac(1669). Pour cette restitution des parties intégrales que Lully a alors façonnées, le Poème Harmonique met en lumière l’articulation langoureuse des jeunes tempéraments du chant baroque actuel ; le Bourgeois Gentilhomme s’il moque l’exotisme des moeurs du Grand Turc à travers une charge contre son ambassade alors à Versailles pour une réception attendue, reportée auprès de Louis XIV, exprime d’abord au I, l’empire de l’amour sur des cœurs enivrés …

POEME-HARMONIQUE-ANAMORFOSI-allegri-monteverdi-marazzolli-mazzochi-cd-review-critique-cd-classiquenews-vincent-dumestreLIVE STREAMING : 11 déc, 20h30. ANAMORFOSI par Le Poème Harmonique. Concert en direct à vivre sur Youtube, vend 11 déc 20h30. Le Poème Harmonique explore l’Italie du Seicento, « où la langue musicale est celle des passions, profanes et sacrées »… Le programme a été l’objet d’un somptueux album discographique (enregistré en juin 2018) distingué par le CLIC de CLASSIQUENEWS : Cd critique. ANAMORFOSI : Allegri, Marazzoli, Monteverdi (Le Poème Harmonique, juin 2018 – 1 cd ALPHA) – «  Au carrefour du profane et du sacré, se développe une même musique, constante et touchante par ses aspérités passionnelles. En hymnes sacrés ou en vers madrigalesques, l’écriture musicale ne varie pas, mais elle modifie son sens selon les paroles associées : (…) les vertiges de la musique eux sont toujours invariables et constants.

Comments are closed.