CRITIQUE CD événement. JOSQUIN DESPREZ (1450/53 – 1521) : Tant vous aime… Doulce Mémoire / Denis Raisin Dadre, direction (1 cd Ricercar)

doulce-memoire-denis-raisin-dadre-tant-vous-aime-josquin-desprez-cd-critique-classiquenews-cd-review-CLIC-de-CLASSIQUENEWS-juin-2022CRITIQUE CD événement. JOSQUIN DESPREZ (1450/53 – 1521) : Tant vous aime… Doulce Mémoire / Denis Raisin Dadre, direction (1 cd Ricercar – enregistré à Noirlac en nov 2021) – Doulce Mémoire souligne combien Josquin porte bien son nom : les interprètes restituent ce pastoralisme rustique (des prés) dont l’inspiration éclaire chez le compositeur (trop souvent présenté comme élitiste et familier des élites européennes), son écriture populaire. Desprez, compositeur des princes et des rois fut aussi poète populaire. Or donc, le visuel de couverture précise les enjeux : rien de sacré ni de liturgique ici ; plutôt le confort domestique d’une chambre prête à recevoir ses hôtes. De Memling ou Weyden (?), l’intérieur gothique annonce la couleur… Voici donc le compositeur « Hennuyer » selon le mot de Ronsard, c’est à dire né dans le comté du Hainaut (vaste territoire réunissant sud de la Belgique et nord de la France actuelles) ; amorçant dans l’évêché de Cambrai, sa glorieuse carrière ; et qui s’inscrit dans le sillon des grands auteurs aux aussi « Hennuyer » : Ockeghem, Binchois, Compère, sans omettre les cambrésiens tels Dufay, de La Rue. Prestigieuse colonie de génies musiciens !

Denis Raisin Dadre (DRD) met l’accent sur l’éloquence et le style raffiné des mélodies composées par le Desprez trentenaire alors qu’il était au service de René d’Anjou et de Louis XI ; les ressources de Josquin sont multiples : le style ancien du XVè, le cantus firmus (Que vous madame / in pace), rondeaux, bergerettes authentiquement bourguignonnes, modernité conçue à partir de « timbres » / airs populaires ; surtout sujets rustiques voire grivois et thèmes pastoraux, clairement populaires et vernaculaires qui font rupture avec l’esthétique courtoise du XVè. DRD retrouve les motifs populaires originels (dans le manuscrit de Bayeux ou chansonnier de Charles de Bourbon entre autres) dont s’est inspiré Josquin, confrontation et mise en lumière qui dévoilent l’inventivité poétique du compositeur du Hainaut (Ma bouche rit qui reprend un air de Johannes Ockeghem ; idem pour « Petite camusette,…). Ainsi, Si je perdons mon ami, Qui belles amours, …

 

 

« Tant vous aime »…
Doulce Mémoire ressucite JOSQUIN en poète populaire
…un JOSQUIN DESPREZ, érotique et rustique

 

 

Pour « reconstruire » Tant vous aime (qui donne le titre du présent cd), déclaration d’amour du jeune homme à sa belle, DRD collecte et sélectionne les paroles manquantes dans le corpus populaire précité ; retrouve aussi le titre exact de « Une jeune fillette » : en réalité « Comment peut avoir joye » dont le texte intégral a été retrouvé ainsi dans un recueil édité en 1535.

La science musicale de Josquin lui permet de sculpter les notes en les adaptant idéalement au sens du texte, lequel d’ailleurs contient plusieurs niveaux de lecture ; de la poésie éthérée et fleurie d’une première écoute, aux connotations érotiques voire grivoises subtilement « cachées » (A l’ombre d’un buissonnet, Qui belles amours, …).

CLIC D'OR macaron 200L’approche est précise, nuancée, bénéficiant de solistes vocalement enchanteurs (timbre délicieux et suave du dessus Clara Coutouly) ; chacun sait articuler et incarner les héros de ce labyrinthe amoureux dont les figuralismes innombrables célèbrent toujours la puissance de l’amour ; l’ivresse des premiers élans, l’excitation du désir qui ne dit pas son nom, les vertiges des attractions reportées… tandis que le savant dosage des timbres instrumentaux (flûtes et bombardes) souligne aussi la saveur plus piquante, rustique et pastorale des textes. Superbe programme.

 

 

 

 

_______________________________

CRITIQUE CD événement. JOSQUIN DESPREZ (1450/53 – 1521) : Tant vous aime… Doulce Mémoire / Denis Raisin Dadre, direction (1 cd Ricercar – enregistré à Noirlac en nov 2021. CLIC de CLASSIQUENEWS été 2022.

 

 

 

 

Comments are closed.