COMPTE-RENDU, spectacle. SAINT-DENIS, Salle de spectacle Ligne 13, le 23 mai 2019. THE EMIDY PROJECT : D Baroni / T Jegede.

THE EMIDY PROJECT, l'odyssĂ©e d'un esclave devenu compositeurCOMPTE-RENDU, spectacle. SAINT-DENIS, Salle de spectacle Ligne 13, le 23 mai 2019. THE EMIDY PROJECT : D Baroni / T Jegede. 6 artistes sur scène incarnent les brĂ»lures d’une vie sacrifiĂ©e et sublimĂ©e, celle d’Emidy (Joseph Antonio Emidy qui vĂ©cu au XVIIIè), esclave devenu violoniste et compositeur, enfant arrachĂ©, nègre exploitĂ©, puis musicien reconnu, respectĂ©, homme rĂ©habilité… le destin d’Emidy force l’admiration et le texte du narrateur, Ă©crit par le musicien nigĂ©rian Tunde Jegede, saisit par sa coupe dense, resserrĂ©e, poĂ©tique. Sur les planches, pas de violon, mais le mouvement Ă©purĂ©, expressive d’un danseur taillĂ© comme une sculpture d’ébène ; et la voix saisissante et suave de la flĂ»tiste – transfuge de CafĂ© Zimmermmann dont elle est membre fondateur, Diana Baroni, gemme vocal aux accents flĂ»tĂ©s et cuivrĂ©s : Ă  la fois mère d’Emidy, prophĂ©tesse, aimĂ©e dĂ©sirĂ©e… voix de la dĂ©tresse et de la compassion les plus vives, voix du destin et d’une narration sublimĂ©e… pour un spectacle d’une heure Ă  peine, au souffle âpre, chaloupĂ©, viscĂ©ral.

 

  

 

 

Sur les traces d’Emidy
L’Odyssée poétique d’un esclave
devenu musicien & compositeur baroque

 

 

 

 emidy-project-diana-baroni-Tunde-jegede-critique-annonce-concert-classiquenews-mai-2019

 

 

 

La chanteuse et instrumentiste sait assembler les pièces de divers styles, tous cependant prenant sens dans la vie d’Emidy : évocation de la Cornouailles (UK), pièces de tradition orale, pages tirées des manuscrits anciens de la Cour du Portugal et du Brésil… sans omettre, les créations de compositions conçues par le joueur de Cora Tunde Jegede (qui chante aussi et qui a surtout écrit les textes d’après les sources historiques).
La performance collective ressuscite enfin une existence odyssĂ©e qui force l’admiration. De l’ombre Ă  la lumière, pièces mandingues africaines, chants et mĂ©lodies afro-amĂ©rindiennes (de traditions orales) et partitions baroques du Nouveau Monde s’entrecroisent et s’électrisent. Du savant au traditionnel, de l’oubli Ă  la rĂ©vĂ©lation… Le voyage traverse et relie 3 continents ; en son cĹ“ur, la figure inspirante d’un ĂŞtre d’exception, toujours portĂ© par son destin et qui chemine fier et digne malgrĂ© les humiliations et les intempĂ©ries. En fond de scène, un film en continu, qui enrichit encore la narration comme le jeu des interprètes : la beautĂ© des images vidĂ©o ajoute Ă  la force poĂ©tique de la rĂ©alisation (film de Sunara Begum). LabellisĂ© par l’Unesco, le spectacle part en juin en tournĂ©e en Afrique (11,12, 14 et 15 juin 2019, avant de revenir en France. Prochaines dates Ă  venir… incontournables.

 
 

 
emidy-project-diana-baroni-tunde-jegede-concert-critique-annonce-oturnee-afrique-classiquenewsIllustration : © festival METIS / concert Saint-Denis 23 mai 2019 / © Christophe Fillieule 

  

  

 

________________________________________________________________________________________________

COMPTE-RENDU, spectacle. SAINT-DENIS, Salle de spectacle Ligne 13. THE EMIDY PROJECT
Portrait Joseph Emidy, « premier compositeur de la Diaspora Africaine ».

Création Tunde Jegede / Diana Baroni
Musique, Film & Danse

TUNDE JEGEDE : kora, compositions, violoncelle, direction artistique – NigĂ©ria / UK

Ishimwa Muhimanyi, danse

DIANA BARONI : chant, traverso, recherche et compilation musical des sources – Argentine / France.
RAFAEL GUEL : vihuela, flutes – Mexico.
SIMON DRAPPIER : arpeggione – France.

SUNARA BEGUM : artiste audio-visuelle – Bangladesh / UK

 

 

 

emidy-project-diana-baroni-tunde-jegede-spectacle-et-cd-critique-presentation-annonce-par-classiquenews

 

 

 

VOIR aussi les 4 dates de la tournée AFRICAINE de juin 2019 : 11,12 puis 14 et 15 juin 2019

 

 

 

emidy-project-homepage-une-concert-classiquenews

 

 

 

Comments are closed.