COMPTE-RENDU FESTIVAL. LISBONNE, VERAO CLASSICO 2020 : à l’école de l’excellence musicale

verao classico lisboa lisbonne festival presentation classiquenews 2015COMPTE-RENDU FESTIVAL. LISBONNE, VERAO CLASSICO 2020. Le pianiste Filipe Pinto-Ribeiro, malgré la crise sanitaire, confirme un talent rare pour le partage et la célébration collective. En témoigne la nouvelle édition de son festival VERAO CLASSICO à Lisbonne, festival et académie, qui s’est tenu du 26 juil au 4 août 2020. A noter que Filipe Pinto-Ribeiro fera bientôt paraître un nouveau disque avec son ensemble DSCH – Ensemble Chostakovitch dédié aux Trios pour clarinette, violoncelle et piano de Beethoven avec le clarinettiste prodige Pascal Moraguès (familier du Festival à Lisbonne), le violoncelliste Adrian Brendel  (nouveauté annoncée chez PARATY, à l’automne 2020). Ce nouveau disque succède à leur précédent, également édité par Paraty et consacré à l’intégrale de la musique pour cordes et piano de Chostakovitch (une somme de référence qui avait convaincu la Rédaction de classiquenews / Coffret événement, CLIC de CLASSIQUENEWS 2018, élu meilleur cd de l’année 2018).

 
 
ribeiro-felipe-pinto-piano-classiquenews-piano-concert-critique
 

 Le pianiste Filipe Pinto-Ribeiro, fondateur de Verao Classico (DR)

 
 

Verão Classico (« l’été Classique ») résonne comme un baume contre le silence et l’isolement imposés par la pandémie de la covid19. Grâce à Filipe Pinto-Ribeiro, élèves et maitres échangent, expérimentent, approfondissent pour le plus grand plaisir des festivaliers, lesquels en témoins privilégiés peuvent suivre pas à pas les étapes du jeu individuel, comme les délices du partage musical car le soir les concerts mêlant talents aguerris et jeunes tempéraments se confrontent aux défis du jeu collectif et chambriste. Une expérience autant passionnante pour les spectateurs que les musiciens. Cette édition revêt une forme nouvelle, rayonnant à Lisbonne et pas seulement au Centro Cultural de Belém qui jusque là était son lieu ordinaire. Le Théâtre Thalia, dépendance du Palais du Conte de Farrobo, comme le Palais des Marquis de Fronteira (et ses remarquables azulejos du XVIIIè, offrent aux musiciens qui y proposent concerts et masterclasses, deux écrins de prestige. En plus d’être une remarquable pépinière de jeunes artistes, encadrés par des solistes chevronnés, Verão Classico est désormais une nouvelle destination à haute valeur patrimoniale.
Les 10 jours affichent ainsi un travail permanent, le désir partagé du dépassement, la quête du plaisir, de l’excellence et de la complicité. Les professeurs invités par Filipe Pinto-Ribeiro sont tous des solistes confirmés, pédagogues recherchés, offrant aux 200 élèves présents cette année, l’occasion unique de parfaire encore et toujours leurs aptitudes instrumentales. Tout le temps de leur séjour lisboète, les musiciens proposent au public, un bain stimulant et réconfortant, de musique ; une pause dans cet été de tous les défis, véritable issue qui se profile telle une évasion libératrice.

 VERAO-CLASSICO-2020-LISBONA-critique-concerts-2020-classiquenews-A

 

 

Masques portés, distanciation respectée, les séances de travail et les concerts se succèdent à un rythme continu. Pour comprendre le déroulement du Festival, mesurer le bénéfice des masterclasses et l’enjeu des concerts en public, VOIR ici notre grand reportage vidéo VERAO CLASSICO 2017 : https://www.youtube.com/watch?v=e5-wZl-dfZA

Au Théâtre Thalia, le concert Masterfest du 31 juillet 2020 était à la hauteur des attentes, emblématique du niveau d’excellence des professeurs. Ainsi les élèves et le public pouvaient à loisir se délecter de leur facilité, en complicité et sensibilité. Le piano d’Eldar Nebolsin, tendu, ivre, interrogatif (Fantasia, op. 77 de Beethoven) ; la flûte enchanteresse, évanescente, jouée depuis la coulisse d’Emily Beynon (Syrinx de Debussy). Les trios se sont enchaînés, tous allusifs et subtilement contrastés : Deux Pièces de Bruch (Ramón Ortega, hautbois / Kyril Zlotnikov, violoncelle / Eldar Nebolsin, piano) ; puis, Contrastes de Bartok (Pascal Moraguès, clarinette / Jack Liebeck, violon / Filipe Pinto Ribeiro, piano). La voix était présente grâce au duo des époux à la ville : Anna Samuil, soprano et Matthias Samuil, piano, délicatement dédiés au chant profond, intérieur de l’âme russe telle qu’elle irradie à travers les Trois chansons de Tchaikovski. Enfin, comme une conclusion heureuse à cette fête du partage et de l’éloquente complicité, le Quatuor avec piano de Schumann opus 47 a conclu ce prodigieux programme : Jack Liebeck, violon / Miguel Da Silva, alto / Frans Helmerson, violoncelle / Filipe Pinto Ribeiro, piano. Tous expriment la lyre tendre et ardente d’un Schumann aussi passionné qu’inquiet et interrogatif : un hymne à l’éblouissante énergie portée à 4 instrumentistes totalement fusionnés. Photos : Rita Carmo.

VERAO-CLASSICO-2020-LISBONA-critique-concert-review-concerts-classiquenews-B

________________________________________________________________________________________________

 

 

PLUS D’INFOS sur le site de VERAO CLASSICO : https://www.veraoclassico.com

________________________________________________________________________________________________

 

 

 

Approfondir

 

REPORTAGE VIDEO 2017

VERAO-CLASSICO-gary-hofmann-masterclass-lisbonne-critique-par-classiquenews-2017Reportage vidéo du Festival et Académie VERAO CLASSICO à Lisbonne : présentation, fonctionnement, missions à l’occasion de l’édition de l’été 2017. Un festival unique en Europe, favorisant l’expérience du jeu soliste et chambriste pour tous les musiciens soucieux de perfectionner leur approche et leur compréhension des répertoires… Les jeunes étudiants y suivent les masterclasses des plus grands solistes actuels, partenaires familiers de concerts de musique de chambre… Entretien avec Filipe Pinto-Ribeiro, pianiste et fondateur de l’événement musical portugais / Prof. Filipe Pinto-Ribeiro (Portugal) Piano – Artistic and Pedagogical Director ; avec Gary Hoffman, violoncelliste, …— réalisation : Philippe Alexandre PHAM – © studio CLASSIQUENEWS.TV 2017
https://www.youtube.com/watch?v=e5-wZl-dfZA

________________________________________________________________________________________________

 

 

 

LIRE aussi notre compte rendu du Festival et Académie VERAO CLASSICO 2017, ” fleuron des nouveaux festivals de musique de chambre ” : … “ Qu’est-ce qui fait aujourd’hui un bon festival de musique de chambre ? Evidemment la qualité des instrumentistes invités, la diversité et le rythme de l’expérience musicale à destination du public … et peut-être surtout comme ici à Lisbonne, le désir de renouveler et d’enrichir le genre. A toutes ces questions primordiales, le directeur artistique de l’événement et pianiste Filipe Pinto-Ribeiro a trouvé les réponses, mais il va plus loin… “.

http://www.classiquenews.com/compte-rendu-festival-lisbonne-verao-classico-1er-au-10-aout-2017-festival-et-academie-au-portugal/

 

 

 

 

Comments are closed.