Compte-rendu, concert. Toulouse, Théâtre du Capitole, le 6 décembre 2016. Ludwig van Beethoven (1770-1827) : Messe en ut op.86 ; Chants traditionnels de Noël ; Chœur et Maitrise du Capitole ; Orchestre Mozart de Toulouse ; Alfonso Caiani, direction

Compte-rendu, concert. Toulouse, Théâtre du Capitole, le 6 décembre 2016. Ludwig van Beethoven (1770-1827) : Messe en ut op.86 ; Chants traditionnels de Noël ; Chœur et Maitrise du Capitole ; Orchestre Mozart de Toulouse ; Alfonso Caiani, direction. Le concert a fait salle comble pour faire honneur au chant choral. Dès les premières mesures de la Messe en Ut de Beethoven dans une très belle concentration, l’émotion a gagné le public. Petite cousine de la Missa Solemnis, cette Messe en Ut, première messe composée par Beethoven, est pleine de charmes.

Cycle BEETHOVEN sur Arte les 2, 9, 16, 23 et 30 octobre 2016 Les proportions sont agréables et la variété des interventions entre chœur et solistes permet une avancée facile à travers l’œuvre. Avec un sentiment recueilli et plein d’admiration pour cette belle partition, la direction élégante d’Alfonso Caiani a parfaitement ménagé les équilibres. Le chœur du Capitole depuis la nomination d’Alfonso Calais, comme directeur du chœur en 2009, est à présent arrivé à un équilibre enviable en termes d’homogénéité, de d’unité, de nuances. Il est capable à chaque production d’Opéras d’interventions remarquables et défend toute partition chorale avec panache (souvenons nous des Vêpres de la Vierge de Monteverdi en 2010).

Au Capitole pour Noël : la vigueur du chant choral

Une belle concentration et une belle émotion ont donc été au rendez vous pour cette Messe en ut de Beethoven. Les solistes, Anaïs Constant, Yete Queiroz, François Rougier et Aimery Lefèvre, jeunes et belles voix, on fait honneur à leurs interventions.

En deuxième partie de concert, la Maîtrise a fait son entrée, elle est également dirigée par Alfonso Caiani. Le maestro avait ainsi sous sa direction toutes ses troupes. Les arrangements musicaux de nombreux chants traditionnels de Noël ont mis en valeur de belles couleurs orchestrales et vocales. Peut être la Maîtrise aurait pu être d’avantage mise en valeur avec une coloration plus angélique. Le plaisir à chanter ensemble et la complicité avec l’orchestre a été un facteur de belle amitié et de partage avec le public. Un mot sur le jeune Orchestre Mozart de Toulouse qui a été très engagé et très réactif. Un bel avenir est promis à cette formation.

Le public a été comblé et a fait un grand succès aux musiciens et aux chanteurs. Alfono Cainai semblait très heureux de ce beau moment de chant dans lequel la vigueur et la tenue ont été main dans la main.

Compte-rendu, concert. Toulouse, Théâtre du Capitole, le 6 décembre 2016. Ludwig van Beethoven (1770-1827) : Messe en ut op.86 ; Chants traditionnels de Noël ; Anaïs Constant, soprano ; Yete Queiroz, mezzo soprano ; François Rougier, ténor ; Aimery Lefèvre, baryton ; Chœur et Maitrise du Capitole ; Orchestre Mozart de Toulouse ; Alfonso Caiani, direction.

Comments are closed.