CD. Richard Strauss : the other Strauss (3 cd Erato).

the other strauss warner erato ri chard strauss cd 3 cdCD. Richard Strauss :  the other Strauss (3 cd Erato). Comme l’éditeur l’avait fait pour la centenaire Wagner (coffret Wagner : The other Wagner), Warner récidive, a cherché dans ses archives plusieurs pièces oubliées : le résultat dépasse notre attente. Les révélations sont nombreuses dans ce coffret événement. Symphonique, vocal, chambriste, le programme des 3 cd contribue autrement et superbement à notre connaissance habituelle de Strauss, ajoutant au catalogue des oeuvres lyriques du compositeur bavarois, plusieurs pièces peu connues voire inédites qui pourtant défendent l’écriture straussienne avec panache et raffinement. Le CD1 met l’accent sur les Å“uvres vocales avec l’apport le plus bénéfique : Taillefer de 1902, fresque médiévale (inspirée par la figure du ménestrel Taillefer compagnon de l’invasion normande par Guillaume la conquérant), pour très grand effectif, première incursion de Strauss dans le colossal… Michel Plasson dévoile en 1997 une partition dramatique et passionnée qui dévoile sa démesure dans la scène de bataille : écrite deux années avant Salomé, la pièce pour choeur, grand orchestre et trois solistes annonce les accomplissements lyriques à venir. Une vraie révélation. A l’inverse le plus intime Wandrers Sturmlied (chant du voyageur dans la tempête) de 1884 (Strauss a 19 ans) indique l’âme romantique et brahmsienne du jeune homme conscient après Goethe de son génie distinctif.

De Taillefer au Festliches Präludium… l’autre Strauss

CLIC_macaron_2014CD2 : l’ampleur spatiale de Festliches Präludium opus 61 pour grand orchestre et orgue montre le colossal straussien à son meilleur défendu par Sawalisch (live, 1993) ; le prélude du premier opéra Guntram opus 25 souligne combien le jeune Strauss se souvient de Rienzi, wagnérien encore submergé / envoûté par le modèle de son maître Wagner ; aussi convaincante la suite symphonique extraite par Strauss lui-même de La Femme sans ombre : Jeffrey Tate et le Philharmonique Rotterdam (1991-1992) s’y montrent inspirés, habiles à exprimer et le lyrisme moral faisant l’apologie de la compassion, et les déflagrations guerrières souvent chthoniennes en liaison avec la boucherie vociférante de la première guerre mondiale pendant laquelle l’opéra fantastique féerique conçu avec Hofmannsthal a été composé.
Le CD3 : dans le registre non plus orchestral mais intimiste et chambriste, le cd3 fait la part belle aux œuvres confidentielles par l’effectif mais tout aussi inspirées sur le plan musical et poétique. Comme chez Mahler, l’autobiographie occupe une place essentielle chez Strauss : pour preuve, en filigrane, le climat érotique (finale) de la fiévreuse Sonate pour violon et piano de 1887 quand le compositeur s’enflamme pour sa future épouse, la soprano Pauline de Ahna : leur relation parfois houleuse, rendant compte d’un petit enfer domestique, inspirera encore bien des ouvrages, de la Femme sans ombre (scènes conjugales entre Brak et sa femme) à Intermezzo… Même entrain dans la Sonate pour violoncelle (opus 6), plus ancienne encore (1882) et qui pourrait témoigner de la passion du jeune Strauss pour l’épouse de son ami violoncelliste Hans Wihan… les versions sont très correctement défendues par d’ardents interprètes (Vadim Repin et Boris Berezovsky, en 2001 pour la Sonate violon/piano ; Mstislav Rostropovitch pour l’opus 6 en 1974). Coffret indispensable pour l’année 2014, marquant le 150ème anniversaire de la naissance de Strauss.

Richard Strauss: The Other Richard Strauss. Coffret 3 CD Warner classics 0825646349289.

 

Lire aussi notre dossier Richard Strauss 2014

One thought on “CD. Richard Strauss : the other Strauss (3 cd Erato).

  1. Pingback: Richard Strauss 2014. Dossier spécial pour le 150 ème anniversaire | Classique News