CD. Richard Strauss : the other Strauss (3 cd Erato).

the other strauss warner erato ri chard strauss cd 3 cdCD. Richard Strauss :  the other Strauss (3 cd Erato). Comme l’Ă©diteur l’avait fait pour la centenaire Wagner (coffret Wagner : The other Wagner), Warner rĂ©cidive, a cherchĂ© dans ses archives plusieurs piĂšces oubliĂ©es : le rĂ©sultat dĂ©passe notre attente. Les rĂ©vĂ©lations sont nombreuses dans ce coffret Ă©vĂ©nement. Symphonique, vocal, chambriste, le programme des 3 cd contribue autrement et superbement Ă  notre connaissance habituelle de Strauss, ajoutant au catalogue des oeuvres lyriques du compositeur bavarois, plusieurs piĂšces peu connues voire inĂ©dites qui pourtant dĂ©fendent l’écriture straussienne avec panache et raffinement. Le CD1 met l’accent sur les Ɠuvres vocales avec l’apport le plus bĂ©nĂ©fique : Taillefer de 1902, fresque mĂ©diĂ©vale (inspirĂ©e par la figure du mĂ©nestrel Taillefer compagnon de l’invasion normande par Guillaume la conquĂ©rant), pour trĂšs grand effectif, premiĂšre incursion de Strauss dans le colossal
 Michel Plasson dĂ©voile en 1997 une partition dramatique et passionnĂ©e qui dĂ©voile sa dĂ©mesure dans la scĂšne de bataille : Ă©crite deux annĂ©es avant SalomĂ©, la piĂšce pour choeur, grand orchestre et trois solistes annonce les accomplissements lyriques Ă  venir. Une vraie rĂ©vĂ©lation. A l’inverse le plus intime Wandrers Sturmlied (chant du voyageur dans la tempĂȘte) de 1884 (Strauss a 19 ans) indique l’ñme romantique et brahmsienne du jeune homme conscient aprĂšs Goethe de son gĂ©nie distinctif.

De Taillefer au Festliches PrĂ€ludium
 l’autre Strauss

CLIC_macaron_2014CD2 : l’ampleur spatiale de Festliches PrĂ€ludium opus 61 pour grand orchestre et orgue montre le colossal straussien Ă  son meilleur dĂ©fendu par Sawalisch (live, 1993) ; le prĂ©lude du premier opĂ©ra Guntram opus 25 souligne combien le jeune Strauss se souvient de Rienzi, wagnĂ©rien encore submergĂ© / envoĂ»tĂ© par le modĂšle de son maĂźtre Wagner ; aussi convaincante la suite symphonique extraite par Strauss lui-mĂȘme de La Femme sans ombre : Jeffrey Tate et le Philharmonique Rotterdam (1991-1992) s’y montrent inspirĂ©s, habiles Ă  exprimer et le lyrisme moral faisant l’apologie de la compassion, et les dĂ©flagrations guerriĂšres souvent chthoniennes en liaison avec la boucherie vocifĂ©rante de la premiĂšre guerre mondiale pendant laquelle l’opĂ©ra fantastique fĂ©erique conçu avec Hofmannsthal a Ă©tĂ© composĂ©.
Le CD3 : dans le registre non plus orchestral mais intimiste et chambriste, le cd3 fait la part belle aux Ɠuvres confidentielles par l’effectif mais tout aussi inspirĂ©es sur le plan musical et poĂ©tique. Comme chez Mahler, l’autobiographie occupe une place essentielle chez Strauss : pour preuve, en filigrane, le climat Ă©rotique (finale) de la fiĂ©vreuse Sonate pour violon et piano de 1887 quand le compositeur s’enflamme pour sa future Ă©pouse, la soprano Pauline de Ahna : leur relation parfois houleuse, rendant compte d’un petit enfer domestique, inspirera encore bien des ouvrages, de la Femme sans ombre (scĂšnes conjugales entre Brak et sa femme) Ă  Intermezzo
 MĂȘme entrain dans la Sonate pour violoncelle (opus 6), plus ancienne encore (1882) et qui pourrait tĂ©moigner de la passion du jeune Strauss pour l’épouse de son ami violoncelliste Hans Wihan
 les versions sont trĂšs correctement dĂ©fendues par d’ardents interprĂštes (Vadim Repin et Boris Berezovsky, en 2001 pour la Sonate violon/piano ; Mstislav Rostropovitch pour l’opus 6 en 1974). Coffret indispensable pour l’annĂ©e 2014, marquant le 150Ăšme anniversaire de la naissance de Strauss.

Richard Strauss: The Other Richard Strauss. Coffret 3 CD Warner classics 0825646349289.

 

Lire aussi notre dossier Richard Strauss 2014

One thought on “CD. Richard Strauss : the other Strauss (3 cd Erato).

  1. Pingback: Richard Strauss 2014. Dossier spécial pour le 150 Úme anniversaire | Classique News