CD événement, annonce. Monteverdi : Des Vêpres méconnues / The other Vespers (1 cd Decca)

MOnteverdi ifagiolini the other vespers DECCA cd review cd critique classiquenews8175jUFYSWL._SY355_CD événement, annonce. Monteverdi : Des Vêpres méconnues / ” The Other Vespers ” (1 cd Decca). C’est peut-être parmi les cd récents, celui destiné à marquer cette année Monteverdi 2017 qui célèbre le 450è anniversaire du compositeur… Robert Hollingworth, précédemment salué pour la justesse de sa démarche, ses restitutions polychorales ou tout au moins à grands effectifs, et sa vision souvent très affinée, dévoile des Vespers / Vêpres méconnues, non pas celles fameuses à présent – à la fois expérimentales, modernes et anciennes du Vespro della Beata Vergine de 1610, amplement abordé par les plus grands baroqueux-, mais celles restituées à partir de pièces différentes de Monteverdi et authentiques (majoritairement de la fin de sa carrière, soit propres au début des années 1640), complétées selon le rituel liturgique par des morceaux fonctionnels (et dans ce programme, intercalaires), signés Viadana (Deus in adiutorium, introductif), Palestrina (Ave verum corpus, 1561/1594), Castello / Frescobaldi / Usper… (s’agissant de Sonate et Toccata), sans omettre Giovanni Gabrieli (sublime Magnificat de 1615, c’est à dire au moment quasiment où Claudio remporte le poste de Maestro di Cappella de San Marco en 1613…). Habité par un souffle collectif, soucieux des étagements comme d’une sonorité cohérente, Robert Hollingworth affirme une vision d’ampleur et très documentée, aux arguments essentiellement britanniques, d’une indiscutable pertinence. Le maestro anglais présente en les comparant les différentes manières à l’époque de Monteverdi, celui maître des constructions vertigineuses – tout autant spectaculaires que celle du Vespro della Beata Vergine. De cette immersion qui évoque aussi le faste des fêtes liturgiques musicales à la Basilique Hollingworth-Robert-02[Eric-Richmond]San Marco de Venise, se précise l’art affiné, ciselé, à la fois intensément dramatique et vocalement palpitant voire d’une irrépressible sensualité nouvelle, d’un Monteverdi, génie inégalé des alliages instrumentaux, des associations et prières vocales de solistes. L’opéra n’est jamais très loin, s’il n’était les instruments familiers de l’église, moins du théâtre. Le geste scrupuleux et synthétique du fondateur et directeur musical d’I Fagiolini, Robert Hollingworth, qui sait équilibrer les grandes masses sans perdre le détail des lignes vocales comme instrumentales, égale ses précédentes lectures (chez Striggio ou déjà reconstituant des Vêpres à Venise vers 1612… lire ci après), alliant audace du programme et grande culture musicale. Voilà un programme au titre à la fois mystérieux et prometteur dont on aurait penser qu’il n’était qu’un nouveau “coup marketing” ; rien de tel en vérité car il remplit la fonction qui doit être celle de l’édition musicale : ouvrir de nouvelles perspectives, éclairer différemment l’immense talent d’un compositeur aussi miraculeux et jaillissant que Claudio Monteverdi. Grande critique à venir le jour de la parution de l’album Decca, soit le 28 avril 2017. Probable CLIC de CLASSIQUENEWS de mai 2017… à suivre.

__________________

CLIC_macaron_2014CD événement, annonce. MONTEVERDI : THE OTHER VESPERS / Les autres Vêpres… / The English Cornett & Sackbut Ensemble / The 24 (University of York) / I Fagiolini. Robert Hollingworth, direction — 1 cd Decca.

________________________

LIRE aussi notre DOSSIER Claudio MONTEVERDI 2017

LIRE aussi notre critique du CD Messe à 40 de Striggio / I Fagiolini. Robert Hollingworth (2011, DECCA)
http://www.classiquenews.com/striggio-messe-40-i-fagiolini-hollingworth-20101-cd-1-dvd-decca/

LIRE aussi notre critique du CD 1612: Vêpres italiennes / I Fagiolini. Robert Hollingworth (2012, DECCA)
http://www.classiquenews.com/1612vpres-italiennes-hollingworth-20121-cd-decca/

Comments are closed.