CD, événement, annonce. El Rey Planète, Le Roi Planète. Juan Hidalgo (Musica para el Rey Planeta)

HIDALGO juan la grande chapelle le roi planete albert recasens cd critique review classiquenews mars 2016 Portada-hidalgo1-394x350CD, événement, annonce. El Rey Planète, Le Roi Planète. Juan Hidalgo (Musica para el Rey Planeta). La Grande Chapelle. Albert Recasens (1 cd Lauda). Au service du patrimoine ibérique baroque, Albert Recasens et ses musiciens de La Grande Chapelle (ici 8 instrumentistes, 5 chanteurs) ressuscitent la ferveur du plein XVIIè espagnol. A l’époque du Roi Soleil, Juan Hidalgo avec Calderon invente le genre de la Zarzuela : le compositeur officiel à la Cour de Madrid, sous les règnes de Philippe IV et Charles II, s’affirme par le raffinement de son écriture et la recherche constante d’éloquence poétique et expressive. La contribution est d’autant plus décisive que Hidalgo reste à découvrir, son profil biographique étant mal connu et encore imprécis malgré son importance musicale et les fonctions qu’il occupa. Albert Recasens réunit ici plusieurs Tonos et Villancicos : une majorité de mélodies dans ce cycle captivant sont enregistrés pour la première fois. Voilà ce qu’écrivait notre rédacteur alerté et convaincu, Benjamin Ballifh au moment de la création en France du programme de La Grande Chapelle  et Albert Recasens en France lors du Festival estival de Saintes 2014 :

 

“Musicien pour le Roi Planète

Qui est-il ? Juan Hidalgo (1614-1685) est incontestablement le plus grand auteur lyrique du XVIIème siècle espagnol. Il a travaillé étroitement avec l’auteur dramatique Pedro Calderon de la Barca et crée avec lui le genre de la zarzuela (El laurel de Apolo) et le semi-opéra (Fortunas de Andrómeda y Perseo ou La estatua de Prometeo). Il a su former une association fructueuse pour des opéras célèbres comme La púrpura de la rosa (1659) et Celos aun del aire matan (1660), representées lors des festivités du mariage de Louis XIV et de Marie-Thérèse d’Autriche qui couronnaient le traité des Pyrénées (1660). Juan Hidalgo était aussi harpiste de la cour royale d’Espagne et il a composé plusieurs œuvres sacrées en latin et en espagnol (villancicos et tonos) qui révèlent un style résolument moderne. Juan Hidalgo fut le maître de musique de la Chambre Royale depuis 1645), au service de deux rois : Philippe IV (1621-1665) et Charles II (1665-1700). La diffusion du répertoire de villancicos et tonos du Maître Hidalgo est immédiate et importante : il existe des copies en Espagne, ans toute l’Europe et en Amérique latine (Madrid, Barcelone, El Escorial, Ségovie, Valence, Burgos, Salamanque, Valladolid, Munich, Guatemala, Lima, Sucre et New York).

 

 

 

la-grande-chapelle-580

 

 

Pour le quadricentenaire de la naissance de Juan Hidalgo en 2014, La Grande Chapelle mène à son terme un processus de recherche préalable aux concerts. Le programme “Musique pour le Roi Planète” offre par la première fois des inédits et des chefs-d’oeuvre emblématiques des deux versants de sa production (sacrée et théâtrale). Bien qu’il occupe une place importante dans l’histoire de la musique hispanique, son œuvre et sa biographie demeurent méconnues. Encore aujourd’hui, il n’existe aucun catalogue détaillé ni aucune édition des œuvres complètes de Hidalgo. La majeure partie des œuvres jouées à Saintes constituent une redécouverte musicologique (première interprétation à l’époque moderne). La restitution a été complexe étant donné la dispersion des sources, les nombreuses variantes et les faux anonymes. Davantage que les partitions liées au théâtre, -plus connues, il s’agit des tonos courtisans profanes et des pièces sacrées en espagnol qui ont été largement diffusées en Espagne et en Amérique au XVIIème siècle.” LIRE la présentation complète du programme de La Chapelle Royale et Albert Recasens, ” Juan Hidalgo, musicien du Roi Planète”… 

 

 

Pleine critique complète dans le mag cd dvd livres de classiquenews. CLIC de CLASSIQUENEWS de mars 2016. Juan Hidalgo : Musica para el Rey Planeta par Albert Recasens et La Grande Chapelle (1 cd Lauda, enregistrement réalisé en novembre 2014).

 

 

 

felipe-IV-philippe-IV-velasquez-juan-hidalgo-lauda-albert-recasens-la-grande-chapelle-cd-review-critique-classiquenews-mars-march-2016

 

 

 

Comments are closed.