CD, compte rendu critique. Thibaut GARCIA, guitare. Leyendas (1 cd Erato, avril 2016)

Thibaud Garcia gitaristPhoto: Marco BorggreveCD, compte rendu critique. Thibaut GARCIA, guitare. Leyendas (1 cd Erato, avril 2016). La nouvelle gĂ©nĂ©ration des guitaristes français trouve en Thibaud Garcia, fabuleux gratteur franco-espagnol et Ă©lĂšve du CNSMD de Parisl, l’un de ses meilleurs Ă©lĂ©ments que ce disque intronise avec style et tempĂ©rament. Belle digitalitĂ© frappĂ©e sous le sceau de l’écoute intĂ©rieure et de l’arc tendu de la poĂ©sie. La fougue puis surtout la souplesse enivrĂ©e, rĂȘveuse se dĂ©ploie dans la Suite n°1 opus 47 d’Asturias d’Albeniz, qui ouvre l’album « Leyendas » / LĂ©gendes, conçu comme un voyage des Ă©clectismes latins, entre Espagne et Argentine de SĂ©ville Ă  Buenos Aires
, Ă  la fois racĂ©s, furieux, et aussi puissamment suggestifs ; dansants, fluides et langoureusement nostalgiques (Sevilla). La tendresse berce dans Aire vasco de Jimenez Manjon ; l’élocution prĂ©cise, un dramatisme finement chaloupĂ© s’inscrit en un duo sĂ©duisant avec le violoncelle de son confrĂšre musicien le violoncelliste Edgar Moreau (lequel n’a pas ce dĂ©hanchĂ© naturellement affirmĂ© du guitariste cependant : trop timorĂ© et moins flexible en vĂ©ritĂ©, dommage), dans les 7 canciones populares de De Falla.

Puis le mystĂšre s’accomplit dans InvocacĂ­on y danza de Rodrigo qui y rend hommage Ă  De Falla, ombre et soleil, harmoniquement grave et dĂ©routant, mais trĂšs juste dans la gestion de la tension et des nuances enchaĂźnĂ©es.

 

CLIC D'OR macaron 200La digitalitĂ©, plus Ă©lastique mais vive et mordante s’affirme davantage encore dans un Piazzola, ductile et bondissant gorgĂ© de saine vitalitĂ© Ă  travers ses Quatre saisons de Buenos Aires : de toute Ă©vidence, c’est ici que cette succession de dĂ©tente et d’accents Ă©rectiles que le jeune homme maĂźtrise l’instrument.  TrĂšs brillant car ici la sonoritĂ© et le jeu ne le cĂšdent en rien Ă  la pure poĂ©sie. Le coeur ibĂ©rique palpite et vibre au diapason de cette danse en grĂące, d’une voluptĂ© intĂ©rieure sidĂ©rante qu’est Recuerdos de la Alhambra, – ultime Ă©tape de ce voyage personnel / Souvenirs de l’Alhambra, lovĂ© dans les plis et replis d’une sensibilitĂ© Ă  l’infinie pudeur. Magique. Le rayonnement dont nous parle dans cet album rĂ©jouissant par sa lumiĂšre habitĂ©e, Thibaud Garcia, enchante par sa finesse d’intonation comme sa puissance expressive. Que le jeune artiste cultive ainsi son imaginaire intĂ©rieure : une fabuleuse carriĂšre s’annonce, prometteuse et hautement artistique. CLIC de CLASSIQUENEWS de fĂ©vrier 2017.

 
 

GUITARE ENCHANTÉE : Thibaut Garcia captive

 
 

_____________________

 

 

CD, compte rendu critique. Thibaut GARCIA, guitare. Leyendas (1 cd Erato, avril 2016). Albeniz, Manjon, de Falla, Rodrigo, Piazolla, Tårrega. Enregistré en France, Beauvais, avril 2016.  1 cd ERATO.

 

 

garcia-thibaut-guitare-portrait-classiquenews

 

 

 

Comments are closed.