CD, coffret. MSTISLAV ROSTROPOVITCH : complete recordings on Deutsche Grammophon (37 cd Deutsche Grammophon)

rostropovitch mstislav complete recordings deutsche grammophon review critique annonce classiquenews coffret cd Cvr-00028947967897CD, coffret. MSTISLAV ROSTROPOVITCH : complete recordings on Deutsche Grammophon (37 cd Deutsche Grammophon). Le coffret Ă©vĂ©nement que publie DG en fĂ©vrier 2017 comprend l’intĂ©grale des enregistrements du violoncelliste et chef russe Mstislav Rostropovitch, de 1950 Ă  2002… Comme le titre de la notice accompagnant ce coffret capital le prĂ©cise, il s’agit bien de la quintessence du jeu du violoncelle qui s’offre ainsi en 37 cd, celle d’un artiste qui comme le violoniste Yehudi Menuhin sut cultiver en plus de son immense talent artistique, un engagement Ă©thique, humaniste, fraternel comme citoyen du monde, et davantage encore, car aux cĂ´tĂ©s du violoncelliste, soliste, rĂ©citaliste et musiciens complice chambriste, le coffret Ă©ditĂ© par Deutsche Grammophon rappelle aussi la cohĂ©rence impressionnante du chef d’orchestre, chef lyrique dont les intĂ©grales Tosca (en 1976 avec le National de France) et La Dame de Pique (en 1977, mĂŞme orchestre parisien), avec bien sĂ»r l’excellente soprano Galina Vishnevskaya, – madame Rostro Ă  la ville, dans les rĂ´les de Tosca et Liza-, sont comprises, complĂ©ments très nĂ©cessaires et avec le recul captivants.

Intégrale ROSTRO en 37 cd incontournables

Auparavant, le mélomane aura parcouru les cd précédents : (re)découvrant la fabuleuse vibration d’un violoncelliste ardent et fiévreux, concertiste majeur en son temps : Concertos pour violoncelles et orchestre de Schumann (1960, Gennadi Rozhdestvensky), Dvorak (1968, Karajan), Shostakovich (1975, Ozawa), … le partenaire complice se révèle tout autant avec Martha Argerich, Rudolf Serkin, Anne-Sophie Mutter, Sviatoslav Richter (Sonates de Beethoven, 1961-1963), sans omettre les trois versions différentes du Quintette à cordes D. 956 de Schubert (avec Taneyev, Emerson et Melos); des perles historiques sont à souligner, car elles rétablissent le lien entre l’interprète à la forte conscience musicale et nous l’avons dit humaniste, et les grands créateurs de son temps : ainsi la Symphony for cello and Orchestra de Britten, sous la direction de l’auteur (English chamber orchestra, Benjamin Britten, 1964) ; ou encore, les deux mêmes, dans la Sonata for cello and piano de Frank Bridge (1968), … A trois voix, DG réédite de plus anciennes complicités musicales, celle entre autres de 1950, 1951, 1956, associant Rostro et Emil Guilels, Leonid Kogan (violon) dans les trios de Haydn, Beethoven Schumann… Outre le chef lyrique, partenaire complice de son épouse, le coffret souligne aussi l’ouverture et l’engagement du chef symphonique : Concertos pour piano de Schumann et de Chopin (avec Argerich, 1978), les ballets de l’incontournable Tchaikovski : Casse-Noisette et La Belle au Bois dormant (Berliner Philharmoniker, 1978) ; puis tout aussi fondamental pour comprendre en filigrane la profondeur du déraciné, expatrié mais gagnant sa stature de musicien du monde : Symphonie n°5 de Chostakovitch , et Suite n°1 et 2 de Roméo et Juliette de Prokofiev (National symphony Orchestra, 1982). Le dernier cd concerne sa lecture des Concertos pour piano n°3 de Rachmanninov et Prokofiev, en 2002 à Moscou avec le Russian national Orchestra et en soliste, le pianiste Mikhail Pletnev. Coffret événement : CLIC de CLASSIQUENEWS de février et mars 2017.

____________________

CLIC D'OR macaron 200CD, coffret. MSTISLAV ROSTROPOVITCH : complete recordings on Deutsche Grammophon (37 cd Deutsche Grammophon) / 1950 Ă  2002 – Coffret 37 cd Ă©vĂ©nement : CLIC de CLASSIQUENEWS.

Comments are closed.