Britten : Billy Budd

girodet : endymion (britten)Britten demande la collaboration de l’écrivain Forster pour adapter le roman de Melville, Billy Budd. Le jeune garçon est l’objet des désirs des deux hommes, le capitaine Vere, le maître d’armes Claggart. Passion entre hommes, l’opéra Billy Budd interroge surtout l’attraction ambivalente que suscite le jeune Billy dans le coeur du capitaine Vere sans qu’aucune scène explicite clairement la nature de leur relation. A la différence du roman de Melville, Forster et Britten approfondissent l’ambiguïté des sentiments du capitaine pour le jeune marin.
Mais au bout du compte, c’est l’innocence qui paiera le prix fort, et l’opéra s’achève sur le sacrifice de l’enfant sur l’autel de la morale.

Illustration
Girodet, le sommeil d’Endymion (esquisse préparatoire) (DR)

 

Comments are closed.