BADEN BADEN : Kristine Opolais chante Tosca sur ARTE

arte_logo_2013ARTE. PUCCINI : TOSCA. Kristine Opolais. Lundi 17 avril 2017, 20h50. Sir Simon Rattle et les instrumentistes du Berliner Philharmoniker se passionnent pour « Tosca » l’ouvrage psychologique, réaliste de Gioacomo Puccini. Créée à Rome en 1900, se déroulant dans la velle éternelle à l’époque d’un Bonaparte libérateur des peuples contre les tyrannie monarchiques (1800), l’oeuvre est jouée sur toutes les scènes du monde : elle cumule le plus grand nombre de productions lyriques, nouvelles et reprises, chaque saison, avec Carmen de Bizet et Don Giovanni de Mozart.

opolais kristine opolais soprano tosca puccini presentation annonce sur classiquenews MG_5159_Tatyana-Vlasova-400x400Tosca, en effet, ce « n’est pas seulement un roman policier, c’est aussi du grand art. Et parce que chacun de ses airs fait parler la poudre, il est très important de rendre enfin justice aux innombrables subtilitĂ©s de cette partition ». En dramaturge gĂ©nial, Puccini renouvelle le drame lyrique avec un sens cinĂ©matographique de l’action : dĂ©taillant l’arrière fond politique, sociĂ©tal, historique et politique ; ciselant chaque facette psychologique de son hĂ©roĂŻne, la cantatrice Floria Tosca, ardente et passionnĂ©e mais aussi croyante et pieuse, pourtant bientĂ´t criminelle, bien malgrĂ© elle… La soprano lettone Kristine Opolais nĂ©e en 1979, – Ă©pouse Ă  la ville du chef Andris Nelsons, relève le dĂ©fi d’un rĂ´le Ă©crasant. Son soprano lyrique dramatique, – dĂ©jĂ  remarquĂ© dans Russalka qu’elle a chantĂ© Ă  l’OpĂ©ra de Paris en avril 2015, puis quand elle remplaçait au pied levĂ© Anna Netrebko pour Manon Lescaut du mĂŞme Puccini (Munich, novembre 2014), affirme de rĂ©elles affinitĂ©s dans l’univers Opolais Nelsonsincandescent raffinĂ© du compositeur vĂ©riste postromantique. La diva a souvent avouĂ© sa passion pour la scène puccinienne, une conception musicale et dramatique qu’elle a dans le sang et pour laquelle elle entend s’engager pour chaque prise de rĂ´le Ă  100%. Butterfly, Manon, Tosca… et demain Mimi, Kristine Opolais semble dĂ©sormais tout connaĂ®tre des femmes pucciniennes : elle s’attache Ă  en exprimer l’intense sensibilitĂ© qui en fait Ă  la fois des cĹ“urs angĂ©liques comme des lionnes conquĂ©rantes. SacrifiĂ©es, elles savent tout dĂ©sirer, tout donner, tout vivre et partager. Diffusion Ă©vĂ©nement sur Arte en lĂ©ger diffĂ©rĂ© depuis Baden Baden : diffusion Ă  20h50 de l’opĂ©ra reprĂ©sentĂ© dès 18h sur place.

PUCCINI : TOSCA sur ARTE, Lundi 17 avril 2017, 20h50. Festival de Pâques de Baden Baden 2017. Avec Kristine Opolais (Tosca), Marcelo Alvarez (Mario Cavaradosi), Evgeny Nikitin (Scarpia), Peter Rose (un sacristain à l’acte I)…  Berliner Philharmoniker. Simon Rattle,direction. Philippe Himmelmann, mise en scène.

En italien aec surtitrage en allemand et anglais - Fin de la représentation : 21 h environ - Spectacle également donné les 7 et 10 avril 2017 à Baden Baden

Comments are closed.