LILLE, l’Orchestre National de Lille : Musiques de Psychose et Vertigo

YOUTUBE. ON LILLE, Sam 31 oct 2020, 20h. La chaĂźne Youtube de l’ON LILE Orchestre National de Lille diffuse pendant le nouveau confinement de novembre 2020, un cycle de nouveaux concerts. Le premier volet est programmĂ© samedi 31 octobre 2020 Ă  partir de 20h : au programme, en liaison avec la programmation initialement prĂ©vue pour le week end d’Hallowen des 30 et 31 oct 2020, extraits musicaux accompagnĂ©s d’images les plus emblĂ©matiques des films Psychose et Vertigo d’Alfred Hitchcock, interprĂ©tĂ©s par les musiciens de l’ONL sous la direction d’Ernst Van Tiel.
ChaĂźne YouTube Orchestre National de Lille
Musiques de Psychose…

LILLE, l’Orchestre National de Lille maintient tous ses concerts et change l’horaire du soir à 18h45

LILLE, l’Orchestre National de Lille maintient tous ses concerts et change l’horaire du soir Ă  18h45. L’Orchestre National de Lille s’adapte Ă  l’évolution de la situation sanitaire. Depuis le dĂ©but de la saison 2020-2021, l’Orchestre National de Lille applique un protocole trĂšs strict concernant le respect des gestes barriĂšres et la fluiditĂ© des dĂ©placements. UN SEUL OBJECTIF : qu’artistes et public puissent se rendre aux concerts en toute sĂ©curitĂ©. Suite aux annonces prĂ©sidentielles et gouvernementales du 14 octobre 2020, la MĂ©tropole EuropĂ©enne de Lille est concernĂ©e par la pĂ©riode du couvre-feu imposĂ©. L’Orchestre maintient tous les concerts lillois : tous…

Lancement de la nouvelle saison 2020 2021 de l’ON LILLE Orchestre National de Lille. L’Orchestre Ă  l’Ă©preuve de la pandĂ©mie ?

REPORTAGE VIDEO. L’ONL Orchestre National de Lille Ă  l’Ă©preuve de la covid 19. Comment l’Orchestre a t il lancĂ© sa nouvelle saison 2020 2021, comment s’adapte-t-il aux contraintes nouvelles imposĂ©es par les mesures sanitaires ? Quel est son fonctionnement en terme de relation au public, de programmation et de billetterie ? Comment le travail des musiciens se poursuit-il avant le retour de l’Orchestre au complet sur la scĂšne ? Reportage exclusif PARTIE 1 / 2 © studio CLASSIQUENEWS 2020 – RĂ©alisation : Philippe-Alexandre PHAM – Entretiens avec François Bou (Directeur GĂ©nĂ©ral), Alexandre Bloch (directeur musical), Fabio Sinacori (dĂ©lĂ©guĂ© artistique), Edgar…

Les MĂ©tamorphoses de Strauss par l’Orchestre National de Lille

LILLE, ON LILLE : 7 et 8 oct 2020 : MĂ©tamorphoses. Les 23 cordes solistes requises pour rĂ©aliser l’une des ultimes partitions du compositeur bavarois Richard Strauss (10 violons, 5 altos, 5 violoncelles, 3 contrebasses), tĂ©moignent de la difficultĂ© et des dĂ©fis multiples pour la rĂ©ussir : aprĂšs le bombardement de l’opĂ©ra de Munich, le 2 oct 1943, Strauss anĂ©anti semble recueillir toute la dĂ©solation d’un monde en perdition. Lui qui a dĂ©jĂ  vĂ©cu les horreurs de la premiĂšre guerre (l’orchestre cosmique tellurique de son opĂ©ra La Femme sans ombre, en tĂ©moigne) se concentre dans une nouvelle Ɠuvre chambriste rĂ©servĂ©e…

ON LILLE Orchestre National de Lille, saison 20 / 21 : concerts d’ouverture

ON LILLE : saison 2020 – 2021 / ORCHESTRE NATIONAL DE LILLE. A partir des 24 et 25 sept prochains, l’Orchestre National de Lille fait sa rentrĂ©e
 Somptueux Ă©clectisme qui grĂące Ă  plusieurs fils rouges approfondit encore ce geste dĂ©sormais caractĂ©risĂ©, acquis sous la direction du chef Alexandre Bloch, directeur musical depuis 2016. La saison derniĂšre, lâ€˜Ă©popĂ©e mahlĂ©rienne (Symphonies de Mahler) a ciselĂ© un son et une articulation passionnante Ă  suivre, dont classiquenews s’est fait l’écho (reportage spĂ©cial Symphonie n°8 de Mahler). Sur le thĂšme gĂ©nĂ©rique du HÉROS, l’Orchestre lillois interroge la fabuleuse odyssĂ©e des compositeurs « hĂ©roĂŻques », de…

ON LILLE Orchestre National de Lille, saison 20 / 21 : concerts d’ouverture

ON LILLE : saison 2020 – 2021 / ORCHESTRE NATIONAL DE LILLE. A partir des 24 et 25 sept prochains, l’Orchestre National de Lille fait sa rentrĂ©e
 Somptueux Ă©clectisme qui grĂące Ă  plusieurs fils rouges approfondit encore ce geste dĂ©sormais caractĂ©risĂ©, acquis sous la direction du chef Alexandre Bloch, directeur musical depuis 2016. La saison derniĂšre, lâ€˜Ă©popĂ©e mahlĂ©rienne (Symphonies de Mahler) a ciselĂ© un son et une articulation passionnante Ă  suivre, dont classiquenews s’est fait l’écho (reportage spĂ©cial Symphonie n°8 de Mahler). Sur le thĂšme gĂ©nĂ©rique du HÉROS, l’Orchestre lillois interroge la fabuleuse odyssĂ©e des compositeurs « hĂ©roĂŻques », de…

REPLAY, DANSE pendant le confinement : les perles de classiquenews

REPLAY DANSE pendant le confinement. CLASSIQUENEWS sélectionne ici les meilleurs ballets actuellement accessible sur la toile, avec mention de la date ultime pour les voir et les revoir. Profitez du confinement pour réviser vos classiques et (re)découvrir les productions les plus passionnantes de la décade

 
 
 
 spécial CONFINEMENT 2020
SĂ©lection DANSE de classiquenews
Tous les ballets les plus enchanteurs Ă  voir chez soi
_________________________________________________________________________________________________
 
 
 
MERCE CUNNINGHAM, hommage par l’OpĂ©ra de Lyon
Jusqu’au 10 octobre 2020
https://www.france.tv/spectacles-et-culture/theatre-et-danse/1081207-l-hommage-a-merce-cunningham-par-le-ballet-de-l-opera-de-lyon.html
Durée : 1h06mn
 
 
HASARD CRÉATIF
 Pour les 10 ans de la mort de Merce Cunningham (2009), le…

CD coffret Ă©vĂ©nement : BEETHOVEN revolution (vol1), Jordi SAVALL (Symphonies 1 Ă  5 – Le Concert des Nations, AcadĂ©mie Beethoven 250 – 3 cd Alia Vox, 2019)

CD coffret Ă©vĂ©nement : BEETHOVEN revolution (vol1), Jordi SAVALL (Symphonies 1 Ă  5 – Le Concert des Nations, AcadĂ©mie Beethoven 250 – 3 cd Alia Vox juin sept 2019). C’est un feu de joie dont l’allant percute et avance sans lourdeur ni Ă©paisseur ; Jordi Savall dĂ©voile un Beethoven dĂ©poussiĂ©rĂ©, vif argent, grĂące aux tempos enfin rĂ©tablis. L’équilibre des pupitres (cordes en boyau, bois, vents et cuivres), la puissance des unissons, la violence des tutti, fouettĂ©s et onctueux, l’intelligence des nuances, la fermetĂ© virile du geste
 indiquent une lecture d’une rare cohĂ©rence.
Les premiĂšres symphonies sont relues avec une vitalitĂ©…

BEETHOVEN 2020. ENTRETIEN avec François-Frédéric GUY, piano

BEETHOVEN 2020. ENTRETIEN avec François-FrĂ©dĂ©ric GUY, piano. Le pianiste François-FrĂ©dĂ©ric Guy a une actualitĂ© bien chargĂ©e. Rien d’étonnant Ă  cela pour cet artiste qui a tissĂ© tant de liens intimes avec le compositeur Ă  l’honneur cette annĂ©e 2020, Ludwig van Beethoven, et qui en fait figure de spĂ©cialiste en France et jusqu’en Asie. Entre des Ă©vĂšnements de grande envergure, comme les cinq concertos donnĂ©s en une seule soirĂ©e au ThĂ©Ăątre des Champs-ÉlysĂ©es avec l’excellent Orchestre de Chambre de Paris (le 18 janvier dernier, lire ci aprĂšs notre compter rendu complet), la Folle JournĂ©e de Nantes consacrĂ©e Ă  Beethoven, et bientĂŽt…

ORLÉANS, OSO : Et la lumiùre fut

ORLEANS, OSO, les 8, 9 fĂ©vrier 2020. Et la lumiĂšre fut. InspirĂ© par la divine et Ă©loquente lumiĂšre, l’Orchestre Symphonique d’OrlĂ©ans dĂ©die tout un programme orchestral, des Nuits d’étĂ© berlioziennes, Ă  l’éclat victorieux et conquĂ©rant de la Symphonie n°5 de Beethoven. Une cĂ©lĂ©bration des 250 ans de Ludwig, mais aussi une immersion dans l’écriture de deux gĂ©nies du romantisme, Berlioz et Beethoven, le premier ayant Ă©tĂ© admiratif du second. Le maestro Marius Stieghorst, directeur musical de l’OSO Orchestre Symphonique d’OrlĂ©ans a conçu un programme passionnant de l’ombre Ă  la lumiĂšre oĂč l’éclat mordorĂ© et intime des Nuits d’étĂ©, Ă  la…

ORCHESTRE SYMPHONIQUE D’ORLÉANS : Et la lumiĂšre fut (Berlioz, Beethoven)

ORLEANS, OSO, les 8, 9 fĂ©vrier 2020. Et la lumiĂšre fut. InspirĂ© par la divine et Ă©loquente lumiĂšre, l’Orchestre Symphonique d’OrlĂ©ans dĂ©die tout un programme orchestral, des Nuits d’étĂ© berliozienne, Ă  l’éclat victorieux et conquĂ©rant de la Symphonie n°5 de Beethoven. Une cĂ©lĂ©bration des 250 ans de Ludwig, mais aussi une immersion dans l’écriture de deux gĂ©nies du romantisme, Berlioz et Beethoven, le premier ayant Ă©tĂ© admiratif du second. Le maestro Marius Stieghorst, directeur musical de l’OSO Orchestre Symphonique d’OrlĂ©ans a conçu un programme passionnant de l’ombre Ă  la lumiĂšre oĂč l’éclat mordorĂ© et intime des Nuits d’étĂ©, Ă  la…

ORLÉANS. Concert COR A CORPS (FaurĂ©, R. Strauss…)

ORLÉANS, Concert COR A CORPS, les 11 et 12 janvier 2020. L’ORCHESTRE SYMPHONIQUE D’ORLÉANS fĂȘte l’annĂ©e 2020 par un concert Ă©vĂ©nement qui met l’accent sur le cor, instrument au timbre somptueux autant que majestĂ©, pilier du pupitre des cuivres. Pour se faire, l’Orchestre orĂ©lanais marque aussi une premiĂšre dans sa riche et longue histoire, il est dirigĂ© pour la premiĂšre fois par une cheffe d’orchestre, Claire Levacher. Marius Stieghorst, chef et directeur artistique de l’Orchestre Symphonique d’OrlĂ©ans, l’a choisie car Claire Levacher a collaborĂ© avec lui sur diffĂ©rents projets et production Ă  l’OpĂ©ra de Paris, dĂ©montrant une acuitĂ© remarquable et…

BEETHOVEN 2020, volet 3 : Ludwig Ă©pique (1802 – 1812)

BEETHOVEN 2020, volet 3 : Ludwig Ă©pique (1802 – 1812) – HEILINGENSTATD, 1802 : une nouvelle naissance. FinancĂ© par l’aristocratie viennoise, Beethoven croit un moment qu’il peut prĂ©tendre rejoindre la classe supĂ©rieure ; nenni, musicien, il reste un ĂȘtre infĂ©rieur car il n’est pas noble. BientĂŽt en 1806, le prince Lichnowski qui le dotait d’une rente confortable lui enjoint de jouer pour ses invitĂ©s selon son plaisir : Beethoven se rebiffe ; il n’est pas un serviteur : fiĂšrement, aprĂšs qu’il ait Ă©tĂ© congĂ©diĂ© par son protecteur, le compositeur Ă©crit : « des nobles il y aura toujours ; mais…

CD, critique. LE TEMPS DES HEROS. BEETHOVEN / MOZART. Orchestre Le Palais royal. Jean-Philippe Sarcos, direction (1 cd 2015).

CD, critique. LE TEMPS DES HEROS. BEETHOVEN / MOZART. Orchestre Le Palais royal. Jean-Philippe Sarcos, direction (1 cd 2015). Le « Temps des hĂ©ros » : c’est Ă  dire Mozart et Beethoven. Le premier fait vibrer les cƓurs et exprime comme nul autre avant lui, la passion et les sentiments humains, avec cette tendresse particuliĂšre pour les femmes ; le second crĂ©e l’orchestre du futur ; les deux dĂ©finissent le romantisme et la modernitĂ© en musique ; ils sont d’ailleurs les premiers aussi Ă  se penser « crĂ©ateurs », et non plus serviteurs. Jean-Philippe Sarcos a donc bien raison de…

COMPTE-RENDU, concours. SAINT-PRIEST (Lyon), FINALE du 7 avril 2019, Concours International de piano Antoine de Saint Exupéry.

COMPTE-RENDU, concours. SAINT-PRIEST (Lyon), du 4 au 7 avril 2019, Concours International de piano Antoine de Saint ExupĂ©ry. Connaissez-vous Saint-Priest ? C’est peu probable si vous n’ĂȘtes de la rĂ©gion ou n’avez aucune attache locale. A l’initiative de BĂ©atrice Quoniam, cette petite ville de la couronne lyonnaise eut l’audace, en novembre 2017, d’organiser un concours international de piano. Elle choisit l’excellent Pascal Nemirowski comme prĂ©sident de jury – encore Ă  l’Ɠuvre cette session – et se donna les moyens de son ambition. Cette deuxiĂšme Ă©dition, placĂ©e sous le patronage du Lyonnais Antoine de Saint-ExupĂ©ry, permet au concours de se hisser…

Compte-rendu, concert. Dijon, le 30 nov 2018. Beethoven. N.Freire / Academy of St Martin in the Fields.

Compte rendu, concert. Dijon, OpĂ©ra, auditorium, le 30 novembre 2018. Beethoven. Nelson Freire et l’Orchestre de l’Academy of St Martin in the Fields. Entre Luxembourg et Berlin, une grande tournĂ©e europĂ©enne de l’Academy of St Martin in the Fields fait Ă©tape Ă  Dijon, avec un programme exclusivement consacrĂ© Ă  Beethoven. Murray Perahia, annoncĂ©, devait y donner le 5Ăšme concerto de Beethoven, « L’Empereur ». Las, aprĂšs ses inquiĂ©tantes Ă©clipses qui faisaient craindre la perte de ses moyens, il ne peut assurer son engagement de ce soir (*). Plus qu’une consolation, un miracle : c’est son aĂźnĂ© de trois ans, alerte…

Compte-rendu, festival. Les solistes Ă  Bagatelle, 16 sept 2018, rĂ©cital François -FrĂ©dĂ©ric Guy, piano, Debussy, Murail, …

Compte-rendu critique festival Les solistes Ă  Bagatelle, 16 septembre 2018, rĂ©cital François -FrĂ©dĂ©ric Guy, piano, Debussy, Murail, Beethoven. A l’orangerie du parc de Bagatelle, sous le ciel radieux d’un Ă©tĂ© qui n’avait pas dit son dernier mot, le public est venu nombreux dimanche 16 septembre, Ă©couter les deux derniers concerts clĂŽturant le festival Les Solistes Ă  Bagatelle. Un rĂ©cital de piano, puis de musique de chambre, comme de tradition dans cet Ă©vĂšnement, avec pour fil conducteur la musique du compositeur Tristan Murail, au cƓur de chacun des deux programmes. Comme se plait Ă  le dire Anne-Marie Reby Guy, sa directrice…

Orchestre National de Lille : l’apothĂ©ose de la danse par JW de Vriend

LILLE, le 14 sept 2018. ONL : L’ApothĂ©ose de la danse / JW de Vriend. Premier chef invitĂ© de l’ONL, Orchestre National de Lille, Jan Willem de Vriend explore le son de l’orchestre Ă  travers un large spectre offrant de nouvelles lectures des oeuvres du XVIIIĂš et du XIXĂš. La palette remonte le temps orchestral jusqu’à Rameau dont il faut retrouver le sens de l’articulation, de l’ornementation, du phrasĂ© propre au siĂšcle des LumiĂšres (voir l’agenda de l’ONL, en octobre 2018, les 24 et 25 octobre 2018 prĂ©cisĂ©ment). Pour l’heure, ce 14 sept Ă  Lille, le chef propose en amont…

Orchestre National de Lille : JW de Vriend et l’apothĂ©ose de la danse

LILLE, le 14 sept 2018. ONL : L’ApothĂ©ose de la danse / JW de Vriend. Premier chef invitĂ© de l’ONL, Orchestre National de Lille, Jan Willem de Vriend explore le son de l’orchestre Ă  travers un large spectre offrant de nouvelles lectures des oeuvres du XVIIIĂš et du XIXĂš. La palette remonte le temps orchestral jusqu’à Rameau dont il faut retrouver le sens de l’articulation, de l’ornementation, du phrasĂ© propre au siĂšcle des LumiĂšres (voir l’agenda de l’ONL, en octobre 2018, les 24 et 25 octobre 2018 prĂ©cisĂ©ment). Pour l’heure, ce 14 sept Ă  Lille, le chef propose en amont…

Orchestre National de Lille : JW de Vriend et l’apothĂ©ose de la danse

LILLE, le 14 sept 2018. ONL : L’ApothĂ©ose de la danse / JW de Vriend. Premier chef invitĂ© de l’ONL, Orchestre National de Lille, Jan Willem de Vriend explore le son de l’orchestre Ă  travers un large spectre offrant de nouvelles lectures des oeuvres du XVIIIĂš et du XIXĂš. La palette remonte le temps orchestral jusqu’à Rameau dont il faut retrouver le sens de l’articulation, de l’ornementation, du phrasĂ© propre au siĂšcle des LumiĂšres (voir l’agenda de l’ONL, en octobre 2018, les 24 et 25 octobre 2018 prĂ©cisĂ©ment). Pour l’heure, ce 14 sept Ă  Lille, le chef propose en amont…

Interview et compte-rendu, concert. PARIS, TCE, le 28 mars 2018 : François-Frédéric Guy, pianiste et chef

Interview et compte-rendu, concert. PARIS, TCE, le 28 mars 2018, Orch de Chambre de Paris, François-FrĂ©dĂ©ric Guy, direction et piano. Le pianiste François-FrĂ©dĂ©ric Guy, qui se produira Ă  Hong Kong en mai, puis Ă  Barcelone et Tenerife en juin, aprĂšs une tournĂ©e en Belgique et en Allemagne le mois dernier, a emportĂ© dans ses valises pas moins des cinq concertos de Beethoven, qu’il joue et dirige du piano, et comme il y avait encore de la place, le 2Ăšme concerto de Brahms. Une actualitĂ© riche et abondante pour cet artiste français dont la carriĂšre ne cesse de se dĂ©velopper autant…

CD coffret Ă©vĂ©nement : SOLTI – CHICAGO (coffret DECCA) – I : 1971 – 1979

CD coffret Ă©vĂ©nement : SOLTI – CHICAGO (coffret DECCA). Sir Georg Solti Ă  Chicago. L’édition Decca SOLTI / CHICAGO – Ă©ditĂ©e pour les fĂȘtes de fin d’annĂ©e 2017-, dresse un tour d’horizon incontournable de ce que fut l’activitĂ© et l’oeuvre du plus fĂ©lin des chefs du XXĂš, Georg Solti Ă  la tĂȘte du Chicago Symphony Orchestra, Ă  partir de 1969. Hongrois naturalisĂ© britannique, le chef s’affirme ici en une suractivitĂ© Ă  l’échelle planĂ©taire : il confirme les affinitĂ©s de la phalange avec le grand rĂ©pertoire (germanique romantique), de Beethoven Ă  Brahms, sans omettre Mahler : car Solti est un cerveau…

CD, compte rendu critique. « Transcendental » — Daniil Trifonov plays Franz Liszt : 12 Études transcendantes (2 CD Deutsche Grammophon, 2015)

CD, compte rendu critique. « Transcendental » — Daniil Trifonov plays Franz Liszt : 12 Études transcendantes (2 CD Deutsche Grammophon, 2015). NĂ© en 1991, Daniil Trifonov aprĂšs des albums prĂ©cĂ©dents dĂ©diĂ©s Ă  Rachmaninov intĂ©resse aujourd’hui au Liszt d’ampleur et d’ambition : le gĂ©nie du concert dĂ©monstratif comme le conteur poĂšte, guide de paysages sonores d’une irrĂ©sistibles profondeur

CD1. LISZT s’est longuement penchĂ© sur le berceau de ses 12 Études transcendantes, composĂ©es Ă  partir de 1827, guĂšre fixĂ©es aprĂšs remaniements qu’en 1851, avec titres poĂ©tiques et prĂ©sentations plus claires, mais d’une technicitĂ© non moins redoutable.
Car sous l’étoffe Ă©bouriffante de…

CD, critique. RESOUND BEETHOVEN, vol. 4. Beethoven : EROICA, Symphonie n°3 (1804), Septuor (1800). Orchester Wiener Akademie. Martin Haselböek, direction (1 cd Alpha, 2016).

CD, critique. RESOUND BEETHOVEN, vol. 4. Beethoven : EROICA, Symphonie n°3 (1804), Septuor (1800). Orchester Wiener Akademie. Martin Haselböek, direction (1 cd Alpha, 2016). VIENNE, le 9 juin 1804
 InspirĂ© par un souci d’authenticitĂ© sans prĂ©tendre l’atteindre totalement, le projet dĂ©fendu par l’ensemble viennois sur instruments d’époque, Orchester Wierner Akademie poursuit son intĂ©grale Beethoven, rĂ©alisant l’enregistrement des opus de Beethoven
 dans salles et lieux qui ont accueilli chaque crĂ©ation. Ainsi pour l’Eroica, crĂ©Ă©e en 1804, il fallait bien cette prise in situ au palais Lobkowitz, rĂ©sidence du prince Lobkowitz, commanditaire et protecteur de l’Ɠuvre ici enregistrĂ©e en mai 2016 :…

ARTE : grand cycle Beethoven en octobre

ARTE, cycle Beethoven : les 2,9,16,23,30 octobre 2017. Chaque dimanche d’octobre 2016, ARTE dĂ©veloppe tout un cycle dĂ©diĂ© au gĂ©nie de Beethoven. Au programme : concerts de trĂšs haut niveau (rĂ©citals de piano, sĂ©quences symphoniques
) et documentaires. Voyez entre autres, actualitĂ© rĂ©cente oblige
 le Concerto pour piano n°3 interprĂ©tĂ© par laurĂ©at du Prix Reine Elisabeth 2016, le TchĂšque LukĂĄĆĄ Vondráček ou encore, le n°4 jouĂ© par HĂ©lĂšne Grimaud. Quant Ă  la cĂ©lĂšbre NeuviĂšme Symphonie, aboutissement de toute une odyssĂ©e musicale qui bouleverse l’écriture orchestrale en inaugurant de plein fouet le feu romantique, elle est diffusĂ©e dans la version qu’en avait…

Tout un monde lointain de Dutilleux Ă  l’OpĂ©ra de Tours

TOURS, OpĂ©ra. Dutilleux, Beethoven. Les 2 et 3 avril 2016. Jean-Yves Ossonce dirige l’orchestre maison dans deux partitions ambitieuses ; l’une cĂ©lĂ©brant la mĂ©moire et le legs musical d’Henri Dutilleux dont 2016 marque le centenaire ; la seconde, honorant le gĂ©nie rĂ©volutionnaire beethovĂ©nien. CrĂ©Ă© Ă  Aix en 1970, Tout un monde lointain nĂ©cessite la prĂ©sence virtuose, introspective d’un violoncelliste (Ă  Tours, l’OpĂ©ra a conviĂ© Xavier Phillips). La partition est emblĂ©matique de l’Ă©criture d’Henri Dutilleux : suggestive, soucieuse de climats atmosphĂ©riques comme d’allusions littĂ©raires et surtout poĂ©tiques (Les Fleurs du mal de Baudelaire); Evidemment il faut rĂ©Ă©couter l’enregistrement du Concerto par…

CD, coffret événement, annonce. Leonard Bernstein collection II (64 cd Deutsche Grammophon)

CD, coffret Ă©vĂ©nement, annonce. Leonard Bernstein collection II (64 cd Deutsche Grammophon). Avant le centenaire Bernstein (2018), Deutsche Grammophon publie un somptueux coffret grand format (format d’un ancien vinyle), en rĂ©alitĂ© le second (le volume I Ă©tait paru en 2014), cette fois dĂ©diĂ© au legs surtout symphonique (mais pas que…) du chef amĂ©ricain, rĂ©putĂ© pour l’engagement de sa direction, sa facultĂ© Ă  emporter le collectif qu’il dirige au delĂ  d’une simple rĂ©alisation : la transe, le dĂ©passement, l’ivresse sont souvent les offrandes habituelles d’une sensibilitĂ© irrĂ©sistible capable d’Ă©lectriser les musiciens avec lesquels il a su cultiver un lien particulier. Le…

CD, Ă©vĂ©nement, compte rendu critique. RĂ©Ă©dition. Beethoven : Symphonie n°3, “Eroica” opus 55 (Jordi Savall, 1994, 1 cd Alia Vox)

CD, Ă©vĂ©nement, compte rendu critique. RĂ©Ă©dition. Beethoven : Symphonie n°3, “Eroica” opus 55 (Jordi Savall, 1994, 1 cd Alia Vox). RĂ©alisĂ© certains soirs de janvier 1994 au chĂąteau de Cardona (Catalogne), l’enregistrement de cette Eroica opus 55, sommet symphonique de 1803, et manifeste pour une Ăšre esthĂ©tique nouvelle, rĂ©tablit le travail des musiciens sur instruments d’Ă©poque rĂ©unis alors par Jordi Savall (il y a quand mĂȘme plus de 20 ans, soit autour de 45 instrumentistes dont les noms signifient depuis des aventures spĂ©cifiques et des engagements artistiques particuliĂšrement cĂ©lĂ©brĂ©s, tels, entre autres Manfredo Kraemer en premier violon / concertino ;…

CD, coffret. Alfred Brendel, The complete Philips recordings (114 cd Decca)

CD, coffret. Compte rendu critique: ALFRED BRENDEL, the complete Philips recordings (478 8827 edition limitĂ©e). ActualitĂ© hautement pianistique en ce mois de janvier 2016. AprĂšs un somptueux coffret Radu Lupu, et Ă  quelques jours de la parution trĂšs attendue du dernier album (Water) de la pianiste HĂ©lĂšne Grimaud (chez Deutsche Grammophon), Decca Ă©dite un exceptionnel coffret regroupant tous les enregistrements Philips du pianiste Alfred Brendel, ce pour ces 85 ans en 2016. The complete Philips recordings totalise ainsi 114 cd, rĂ©organisant l’intĂ©grale des enregistrements rĂ©alisĂ©s de la fin des annĂ©es 1960 au cycle des adieux, ceux de sa derniĂšre tournĂ©e…

Philippe Herreweghe et Isabelle Faust joue Beethoven Ă  Poitiers

Poitiers, TAP. Lundi 7 dĂ©cembre 2015. 20h. Concert Beethoven, Philippe Herreweghe.Superbe concert symphonique au ThĂ©Ăątre Auditorium de Poitiers, ce 7 dĂ©cembre 2015 oĂč la fine caractĂ©risation des instruments d’Ă©poque renouvelle notre perception des deux premiĂšres Symphonies et du Concerto en rĂ© de Ludwig van Beethoven. Philippe Herreweghe s’intĂ©resse au Beethoven le plus fougueux, le plus libĂ©rateur celui qui des cendres encore chaudes de la RĂ©volution, bĂątit un nouvel ordre musical, poĂ©tique et esthĂ©tique offrant enfin au siĂšcle romantique, un langage digne de ses ambitions et de ses dĂ©fis. Partenaire de l’orchestre dans le Concerto pour violon, l’Ă©blouissante violoniste Isabelle Faust,…

Premier Beethoven au TAP de Poitiers

Poitiers, TAP. Lundi 7 dĂ©cembre 2015. 20h. Concert Beethoven, Philippe Herreweghe.Superbe concert symphonique au ThĂ©Ăątre Auditorium de Poitiers, ce 7 dĂ©cembre 2015 oĂč la fine caractĂ©risation des instruments d’Ă©poque renouvelle notre perception des deux premiĂšres Symphonies et du Concerto en rĂ© de Ludwig van Beethoven. Philippe Herreweghe s’intĂ©resse au Beethoven le plus fougueux, le plus libĂ©rateur celui qui des cendres encore chaudes de la RĂ©volution, bĂątit un nouvel ordre musical, poĂ©tique et esthĂ©tique offrant enfin au siĂšcle romantique, un langage digne de ses ambitions et de ses dĂ©fis. Partenaire de l’orchestre dans le Concerto pour violon, l’Ă©blouissante violoniste Isabelle Faust,…

Compte rendu, concert. Paris. Salle de l’Ancien Conservatoire, le 9 avril 2015. Beethoven, Mozart. Vannina Santoni, soprano. Tami Troman, violon solo. Le Palais Royal. Jean-Philippe Sarcos, direction.

« Tout ce que Mozart Ă©prouvait se transformait naturellement en musique sans que jamais on ressente, Ă  l’entendre, l’impression qu’il ait cherchĂ©, d’un sentiment quelconque, une traduction pour l’Ă©noncĂ© de laquelle il ait dĂ» faire subir Ă  sa musique la plus lĂ©gĂšre dĂ©formation; ce n’est que depuis Beethoven que la musique a pris en gĂ©nĂ©ral cet aspect de traduction de l’ordre psychologique dans l’ordre musical, on pourrait mĂȘme affirmer que la majeure partie du plaisir de l’auditeur d’aujourd’hui prend Ă  la musique lui est fournie par l’impression de lutte que le compositeur doit engager pour parvenir Ă  exprimer musicalement des…

CD,coffret : Mercury Living presence : The collector’s edition (Paray,Dorati…53 cd)

CD,coffret, compte rendu critique : Mercury Living presence 1951-1968 (53 cd). Tout commence en 1951 lorsque Mercury fait la dĂ©monstration de sa pertinence technologique avec le nouveau mode  d’enregistrement  live conçu par Bob Fine, en particulier manifeste dans Tableaux d’une exposition de Moussorgski jouĂ© par Rafael Kubelik et le Symphonique de Chicago rĂ©alisĂ© la mĂȘme  annĂ©e : de fait si l’on en juge par les documents ici rassemblĂ©s, la prise prĂ©sente un relief exceptionnel, une analyse trĂšs fine des timbres avec cette sensation spatiale inĂ©dite jusque lĂ . DĂšs lors portĂ©s par une dĂ©finition stimulante  de la prĂ©sence  orchestrale, les ingĂ©nieurs…

Rio (BrĂ©sil). Bruno Procopio joue Gossec, Neukomm, Garcia…

Rio de Janeiro, concert Bruno Procopio. CitĂ© des Arts, samedi 4 avril 2015, 16h. AprĂšs avoir crĂ©er l’opĂ©ra de Sacchini de 1783, Renaud, dans la salle Cecilia de Meireles, superbe rĂ©vĂ©lation pour les cariocas avec l’étonnante mezzo Luisa Francesconi (les 21 et 22 mars derniers), Bruno Procopio retrouve Ă  Rio, l’OSB Orchestre symphonique du BrĂ©sil Ă  la Cidade das Artes, dans un programme qui fĂȘte les 450 ans de la fondation de la citĂ© carioca. Au programme, plusieurs maĂźtres europĂ©ens : le belge Gossec et le germanique Neukomm, ainsi que deux musiciens emblĂ©matiques de l’essor de la musique savante Ă …

Nouvelle tournée Haydn, Beethoven par le JOA

JOA, nouvelle tournĂ©e : les 21,22 et 23 novembre 2014. Saintes et Paris. VoilĂ  18 ans que le JOA offre un terrain stimulant aux volontĂ©s instrumentales les plus ardentes et juvĂ©niles… Chaque nouvelle tournĂ©e du JOA (jeune Orchestre de l’Abbaye qui a sa rĂ©sidence Ă  Saintes) est la promesse d’un travail approfondi sur le rĂ©pertoire abordĂ©, sujet de sĂ©ances acharnĂ©es d’autant plus formatrices pour les jeunes instrumentistes. En novembre 2014, le Jeune Orchestre de l’Abbaye travaille avec Alessandro Moccia Ă  la direction et au premier violon : leur pĂ©dagogue est aussi le premier violon de l’Orchestre des Champs ElysĂ©es avec…

JOA Jeune Orchestre de l’Abbaye : 2 concerts Ă  Saintes

Saintes, Jeune Orchestre de l’Abbaye, JOA. Concerts les 12 et 18 juillet 2014. Depuis ses premiĂšres sessions Ă  l’Abbaye aux Dames de Saintes, le JOA Jeune Orchestre Atlantique – rebaptisĂ© au moment oĂč l’Abbaye aux Dames devenait CitĂ© musicale (2014) : Jeune Orchestre de l’Abbaye, ne cesse de porter toujours plus loin les apports bĂ©nĂ©fiques des instruments d’époque dans l’interprĂ©tation des partitions classiques et romantiques; rien n’égale en Europe la formation ainsi proposĂ©e aux jeunes instrumentistes venus du monde entier pour y suivre les conseils de l’équipe pĂ©dagogique (en particulier les instrumentistes professionnels de l’Orchestre des Champs ElysĂ©es), de façonner…

Compte rendu, festival. Cuenca (Espagne, Castilla La Mancha). Les 17, 18, 19 avril 2014. 53Ăšme SMR Semana de MĂșsica religiosa de Cuenca. RĂ©cital Natalia Valentin, Office des Matines par Schola Antiqua et The Tallish Scholars

Cuenca 2014. La rĂ©ussite d’un festival tient outre Ă  la qualitĂ© artistique des programmes prĂ©sentĂ©s (une constante surprenante ici depuis presque 10 ans), surtout Ă  la cohĂ©rence dĂ©veloppĂ©e et dĂ©fendue au sein des lieux oĂč il prend place. La multitude d’Ă©glises et de sites favorables Ă  l’expĂ©rience du concert, – instrumental, vocal, choral-,  Ă  Cuenca (concentrĂ©s dans la ville ancienne, constituant le bourg vieux et historique, perchĂ© sur le rocher) est spĂ©cifiquement idĂ©ale pour crĂ©er un climat magique. A nouveau cette annĂ©e, cette alchimie combinatoire est devenue rĂ©alitĂ© ; ce miracle entre musique et architecture confirme la place du festival…

Paris. TCE, le 12 novembre 2012. Beethoven : Symphonies n°8 et 3. Pascal Zavaro, La Bataille de San Romano (création). Orchestre National de France. Daniele Gatti, direction.

Paris, concerts Beethoven par Daniele Gatti, Orchestre National de France

Par notre envoyé spécial Raphael Dor
La Huitième symphonie de Beethoven, calme avant la tempête dans la production de Beethoven – avant la Neuvième – revêt le même caractère dans ce cycle beethovénien par Daniele Gatti. Entre la détermination de la Cinquième et le grandiose de l’Héroïque, introduite par l’impressionnante création de Pascal Zavaro, son apaisement passe pour un repos de courte durée. Il ne faut en effet pas trop se fier aux premières allures de la Huitième, dont la rêverie est souvent entrecoupée de surprises, de courts passages où… Continuer la lecture

Toulouse. Halle-aux-Grains, les 21 et 22 mars 2012. Ludwig van Beethoven, Mendelssohn, Ravel… Stefan Jackiw, violon ; Chœur Archipels ; Rotterdam Philharmonic Orchestra. Yannick Nézet-Séguin, direction.

Toulouse, concert, compte rendu, critique
Yannick Nézet-Séguin enflamme Toulouse

Pour fêter le printemps, les Grands Interprètes ont offert deux beaux concerts aux toulousains. Le Rotterdam Philharmonic Orchestra et son chef d’origine canadienne : le bouillonnant Yannick Nézet-Séguin, se sont associés pour un soir au violoniste surdoué Stefan Jackiw âgé de seulement 26 ans; puis le lendemain, au chœur Archipels dirigé par Joël Suhubiette.
Le premier soir, mercredi 21mars, a permis d’écouter la formation classique en formation resserrée avec contrebasses au fond, violoncelles de face à côté des premiers violons, puis alti et violons II, fermant le demi cercle sur la… Continuer la lecture

Orchestre Symphonique d’Orléans. Saison 2010-2011Beethoven an 10. Du 27 novembre 2010 au 22 mai 2011

Orchestre symphonique d’Orléans

saison 2010-2011

Beethoven Orléans An 10
Après avoir déjà abordé Beethoven en 2002 (intégrale des Symphonies) puis 2003 (intégrale des concertos), l’Orchestre Symphonique d’Orléans rempile, fort de son niveau musical de plus en plus exemplaire: Beethoven, fondateur de l’orchestre moderne, revient en force au coeur de la nouvelle saison musicale 2010-2011. Il s’agit aussi de marquer les 10 ans d’une activité musicale redynamisée, en étroite liaison avec la Ville. Jean-Marc Cochereau, directeur musical depuis 1987, entend revenir au Maître romantique allemand. La nouvelle saison propose pour chaque cycle de programme: une symphonie, un concerto, une ouverture, et… Continuer la lecture