VIDEO: chambrisme irrésistible de Théodore Dubois (adagio non troppo du Quintette pour piano, 1905)

clip vidéo événement

Chambrisme irrésisitible de Théodore Dubois

Lors du week end inaugural de son festival de printemps “Théodore Dubois et l’art officiel”,
le Palazzetto Bru Zane a dévoilé non sans pertinence l’éclat et le
raffinement de l’écriture de Théodore Dubois; en témoigne l’adagio non
troppo du Quintette pour piano en fa mineur (1905), sommet de son
inspiration chambriste. Clip vidéo (réalisé le samedi 14 avril 2011 à
Venise, Scuola grande San Giovanni Evangelista). Par le Quatuor Ardeo. David Violi, piano.

Le festival Théodore Dubois et l’art officiel
s’achève le week end prochain avec 3 autres concerts événements les
samedi… Continuer la lecture

Festival Théodore Dubois et l’art officielVenise, Palazzetto Bru Zane, du 14 avril au 27 mai 2012

festival à Venise

Théodore Dubois (1837-1924) et l’art officiel

Palazzetto Bru Zane
Centre de musique romantique française
Du 14 avril au 27 mai 2012

En avril et en mai 2012, Venise se met au diapason des romantiques français. En choisissant Théodore Dubois, né en 1837 et lauréat du Prix de Rome en 1861, le Centre de musique romantique française Palazzetto Bru Zane dévoile l’oeuvre d’un compositeur oublié, pourtant vénéré de son vivant, occupant de nombreux postes prestigieux. C’est hélas la figure pédagogique, théorique et officielle de Dubois que l’Histoire a retenu (quitte à la caricaturer), moins son oeuvre de compositeur:… Continuer la lecture

Festival Théodore Dubois et l’art officielVenise, Palazzetto Bru Zane, du 14 avril au 27 mai 2012

festival à VeniseThéodore Dubois (1837-1924) et l’art officielPalazzetto Bru ZaneCentre de musique romantique française

En avril et en mai 2012, Venise se met au diapason des romantiques français. En choisissant Théodore Dubois, né en 1837 et lauréat du Prix de Rome en 1861, le Centre de musique romantique française Palazzetto Bru Zane dévoile l’oeuvre d’un compositeur oublié, pourtant vénéré de son vivant, occupant de nombreux postes prestigieux. C’est hélas la figure pédagogique, théorique et officielle de Dubois que l’Histoire a retenu (quitte à la caricaturer), moins son oeuvre de compositeur: écriture mésestimée et révélée, rétablie voire réhabilitée aujourd’hui. Le Centre… Continuer la lecture

Venise. Frari, le 3 juin 2011. César Franck: intégrale des oeuvres pour orgue, 2ème et dernier volet. Pierpaolo Turetta, orgue.

La superbe acoustique dans une église emblématique de patrimoine vénitien où se détache la Pala du Titien, la fameuse et justement admirée Assunta, ajoute évidemment à la réussite du concert d’orgue des oeuvres de Franck, présenté par le Palazzetto Bru Zane Centre de musique romantique française.
Le tableau du Titien offert à la délectation des auditeurs pendant tout le programme, si baroque déjà par son mouvement ascensionnel et la construction savante mais naturel de sa disposition, souligne en filigrane par un effet subtil de correspondances (effet voulu/conscient des organisateur?) les qualités principales de l’écriture franckiste: on retrouve cette même maîtrise… Continuer la lecture