200 ans de César Franck : 1822 – 2022, dossier pour le bicentenaire César Franck

Stradella de César Franck à l'Opéra royal de Wallonie, 19-29 septembre 2012BICENTENAIRE CESAR FRANCK 1822 – 2022  –  2022 marque les 200 ans de la naissance de César Franck, compositeur né à Liège (le 10 décembre 1822) mais français de coeur et qui marqua définitivement la musique hexagonale à l’époque du wagnérisme. Les historiens et musicologues ont réduit l’image du créateur à un organiste mystique, pédagogue fervent, apportant à chaque genre musical, une manière de modèle irréfutable : le Quatuor, la Sonate, évidemment la Symphonie (chez lui en ré mineur, développée de façon organique selon le principe cyclique). En vérité Franck et le franckisme – car l’époque est aux courant constitués, communautarisés dirions nous aujourd’hui-, défend une manière de classicisme moderne : il fait partie des membres fondateurs de la Société nationale de musique, fondée après le choc de 1870 pour favoriser l’éclosion des compositeurs français (et qu’il dirige en 1886). Ses disciples militent pour son art désormais irréfutable et admirable : Chausson, d’Indy, Vierne, Ropartz, Tournemire, Bréville… sans omettre Mel Bonis et Augusta Holmès dont on ferait bien de redécouvrir la singularité captivante.
Aux côtés de son œuvre symphonique, passionnante à plus d’un titre, aux côtés de son travail au clavier (piano et orgue), il reste de nombreux pans à réévaluer à la faveur des nombreuses commémorations annoncées entre Liège et Paris en 2022 : en particulier ses partitions pour la voix, révélant un goût pour l’art lyrique comme en témoignent ses mélodies, ses oratorios (Béatitudes), ses opéras (4 au total : Stradella, Le valet de ferme, Hulda, Ghiselle, ce dernier laissé inachevé, terminé par ses élèves, Chausson, D’Indy, Bréville, Rousseau en hommage à leur « Père » décédé le 8 nov 1890 à Paris).

 

 

 

 

Né liégeois, parisien dès 13 ans (1835)
Après avoir rejoint Reicha son premier maître à Paris, Franck s’affirme tel un jeune virtuose et suit les classes du Conservatoire : Zimmermann (paino), Berton (composition), Leborne (contrepoint), Benoist (orgue)… Mais à 20 ans, le jeune prodige doit obéir au père qui entend exploiter en Belgique, les performances de son fils (1842). Franck rompt les liens avec sa famille et retourne à Paris dès 1845, comme organiste et professeur. L’organsite virtuose marque les esprits ; Il devient titulaire de plusieurs églises parisiennes : ND de Lorette (1847), St-Jean-St-François du Marais (1851), Sainte-Clotilde (1859 à 37 ans, disposant d’un Cavaillé-Coll flambant neuf),… partout ses talents d’improvisateur, subjugue. C’est le Liszt de l’orgue.
Professeur d’orgue au Conservatoire en 1871, Franck diffuse un enseignement qui semble poser les fondements de la modernité française.

 

 

 

 

UNE IMAGINATION FÉCONDE ÉGALE A CELLE DE WAGNER… . Comme Wagner, dont il propose une alternative solide, Franck signe des formules musicales qui lui sont spécifiques : grilles harmoniques et rythmiques (en particulier, alternance syncopée noire / blanche / noire) désormais emblématiques, présentes dans toutes ses œuvres. Comme l’auteur de Parsifal, Franck renforce aussi à la fois la structure signifiante et l’unité organique de ses partitions grâce au principe cyclique, réexposition d’un thème semblable (« fondateur »).
Si Wagner illustre et renouvelle l’opéra, selon sa théorie de l’œuvre totale, Franck papillonne de formes en genres divers : s’intéressant a contrario du germanique, à la musique de chambre, au piano, à l’orgue et aussi à l’écriture symphonique pure. Dans l’orchestre, Franck organiste colore la texture et les timbres de sa propre expérience sur les Cavaillé-Coll de son époque, suscitant chez ses détracteurs, un reproche d’épaisseur et de densité qui se manifestent en vérité selon les interprètes.

 

 

 

 

L’écriture franckiste : une constellation de nuances à redécouvrir
Ce qui frappe chez Franck, c’est l’équation idéale : expression et combinaison, la forme étant servante du sens. La signature musicale de Franck, – espace et terreau où devraient s’inscrire les prochaines réalisations passionnantes, demeure glissements chromatiques, raffinement harmonique qui établit des marches successives (à l’image de sa conception souvent spirituelle de son art), scintillement des timbres, résonance grave des bois, unisson éthéré des cordes, … La palette expressive franckiste offre une constellation de nuances (au cœur de la séduction de sa Symphonie en ré mineur) qui souhaitons le, devrait enfin émerger à la lumière des prochains événements commémoratifs annoncés en 2022.

 

 

 

 

franck-cesar-200-ans-bicentenaire-2022-dossier-cesar-Franck-dossier-classiquenews

 

 

 

 

discographie 2022

_______________________________

 

Retrouvez ici les titres et coffrets édités pour le bicentenaire Franck 1822 – 2022, parmi les plus convaincants (cliquer sur le visuel de couverture pour accéder à la critique complète) :

 

 

 

 

cd cesar franck complete chamber music cd critique review classiquenews clic de classiquenewsCD coffret événement, critique. FRANCK : intégrale de la musique de chambre (4 cd Fuga Libera) – Pour célébrer les 200 ans de la naissance de César Franck (1822 – 1890), né liégeois mais génie primordial pour la musique française à l’époque du Wagnérisme total, l’éditeur Fuga libera édite plusieurs coffrets dont le mérite sous forme d’intégrales thématiques propose une réestimation de son écriture : voici le volet chambriste. Tout y est : autour du Quintette pour clavier (jalon essentiel de 1878) et de la Sonate (pour violon / piano), fleuron de 1886, l’auditeur peut ainsi mesurer le génie franckiste dans la ciselure et le dialogue instrumental, ce en deux parties : l’une relevant de la jeunesse (propre aux années 1840) ; la seconde fixant les évolutions tardives (soit la décennie 1880). Sous une figure avenante et calme, le pianiste et compositeur Franck bouillonne ; son Trio écrit dès 12 ans, marqué par Alkan, …

 

 

 

 

 

 

franck cesar cd coffret set box complete orchestral works 4 cd fuga libera cd review critique classiquenews CLIC de classiquenewsCD coffret événement, critique. César FRANCK : complete orchestral works / Intégrale symphonique (4 cd Fuga Libera) - CLIC de CLASSIQUENEWS printemps 2022 – Le coffret a le mérite, intégrale oblige, et aussi le courage de rétablir certains faits concernant César Franck. Voici le cas exemplaire d’une révélation : Franck atteint une belle maturité artistique dès son jeune âge, alors prodige du piano, récemment naturalisé, élève au Conservatoire de Paris et maîtrisant la forme chambriste et comme ici, l’écriture orchestrale. En témoignent ses premières Variations à 11 ans (!) ; celles « brillantes » d’après l’opéra Gustave III d’Auber (composées en 1834, un an après la création du drame lyrique) ; le thème de la ronde tirée de l’acte II déploie une liberté de ton et une virtuosité mozartienne toujours inspirée à laquelle répond l’orchestration d’esprit webérien. A défaut de savoir si le Concerto n°1 a jamais existé (probable supercherie de Franck père), le Concerto n°2 du fils saisit lui aussi en 1835, car il démontre les débuts franckistes à l’assaut du tout orchestral : la même puissance mélodique et l’ampleur de l’orchestration conçues par l’adolescent de 12 ans (attestant d’ailleurs de son apprentissage éclairé auprès de Reicha) : la carrure beethovénienne, la pensée claire d’une architecture impressionnante, l’emportent sur la tentation de Chopin et d’Hummel…

 

 

 

 

 

 

 

Melodies-et-Duos-Integrale cesar franck critique cd christoyannis jeff cohen classiquenews CLIC de classiquenews palazzetto bru zane 2 cdCRITIQUE, CD événement. CÉSAR FRANCK : intégrale : mélodies (22) et duos (6). Tassis Christoyannis, baryton / Jeff Cohen, piano / 2 cd Palazzetto Bru Zane. Voici un premier coffret qui marque cette année 2022, celle du bicentenaire de la naissance de César Franck (né en 1822). L’intégrale des mélodies et duos constitue un corpus méconnu, pourtant de première valeur, du milieu des années 1840 à la mort de l’organiste, symphoniste, chambriste de premier plan. La prosodie est toujours très raffinée ; les textes en revanche pas toujours très inspirés, mais le raffinement de la parure musicale (ici le piano), la subtile architecture harmonique (qui rappelle l’auteur du Quintette… http://www.classiquenews.com/critique-cd-evenement-cesar-franck-integrale-melodies-22-et-duos-6-tassis-christoyannis-baryton-jeff-cohen-piano-2-cd-palazzetto-bru-zane/ 

 

 

 

 

 

franck-cesar-cd-symphonie-re-ce-que-me-dit-la-montagne-cd-mikko-franck-critique-review-classiquenews-400CD événement, critique. César Franck par Mikko Franck : Symphonie en ré, Ce que l’on entend sur la montagne, Philharmonique de Radio France (1 cd Alpha). Depuis sa création en 1937, le Philharmonique de Radio France n’a jamais semblé aussi heureux et épanoui que sous la conduite du finlandais Mikko Franck. On se souvient d’une remarquable Tosca à Orange où le chant orchestral produisait une tension dramatique captivante (été 2010). On retrouve le même engagement et une entente bénéfique dans ce programme dédié au symphonisme de César Franck. CLIC de CLASSIQUENEWS printemps 2020.

 

 

 

_______________________________

 

Comments are closed.